formats

Hassan Bouras libéré

Publié le 18/01/2016, par dans Non classé.

Le journaliste et membre de la direction de la ligue algérienne pour la défense des droits de l’homme (Laddh), Hassan Bouras, a été libéré aujourd’hui lundi, dans l’après midi, après avoir purgé plus de trois mois dans la prison d’El Bayadh.
Accusé, en octobre dernier, d' »outrage à corps constitué» et d' »incitation des citoyens à s’armer contre l’autorité de l’Etat», le journaliste, joint par téléphone, n’en revient toujours pas. « J’étais dans la cour de la prison avec tous les autres détenus. Un gardien est venu me voir et m’a demander de rassembler mes affaires et me préparer à quitter la prison, déclare-t-il à El Watan.  » J’avoue que je ne l’est pas cru au début jusqu’a ce que je me vois réellement dehors. Même ma famille ne le savait pas. Elle était choqué de me voir débarquer devant chez moi.»

Alors que tout le monde attendait la fin des deux expertises exigées par la justice pour espérer une probable programmation de son procès, Hassan Bouras, avoue qu' »il n’a même pas été prévenu» par la direction de l’établissement pénitentiaire. « Ma sortie était précipitée. Je n’ai rien compris. Tout ce qu’on ma dit est que la deuxième accusation qui relève du criminel m’a été retirée. La justice m’accuse aujourd’hui d’‘’outrage au président de la république et à l’institution militaire »», affirme-t-il.

Libéré, le journaliste Hassan Bouras ignore toujours s’il sera jugé ou non. Lire la suite

formats

L’Algérie classée pays dangereux pour les chrétiens

Publié le 18/01/2016, par dans Non classé.

L’Algérie serait un pays où l’on persécute les chrétiens. C’est en tout cas, ce qui ressort du classement établi par l’ONG de défense des chrétiens Open Doors. L’Algérie a été placée au 37ème rang, dans la zone des pays où la persécution est jugée  » modérée ».
Dans le Maghreb, la Libye a occupé la 10ème place, dans la zone rouge où la persécution des chrétiens est  » extrême », selon l’ONG. La Tunisie a été classée 32ème. Le Maroc ne figure pas dans ce Top 50.

Le classement 2016 d’Open Doors a attribué le titre du pays le plus dangereux pour les chrétiens à la Corée du Nord, suivie de l’Irak puis de l’Erythrée.

Les rédacteurs du rapport ont noté que l’Algérie est  » le théâtre de mouvements islamistes terroristes ». Et  » la loi interdit les réunions à caractère religieux pour les non- musulmans ». Le rapport avance, aussi, que  » les convertis au christianisme subissent la violence au sein de leurs familles et sont maltraités par leurs voisins ». L’ONG considère que la principale source de persécution est  » l’islamisme extrémiste »

Les lois en vigueur garantissent la liberté de culte mais cela n’a pas suffi pour échapper aux critiques, formulées par des organisations et des gouvernements occidentaux. Dans son dernier rapport sur les libertés religieuses, le département d’Etat américain a estimé qu’en Algérie :  » Les juifs et les chrétiens gardent profil bas, par crainte pour leur sécurité personnelle et pour éviter d’éventuels problèmes d’ordre juridique et social ». Lire la suite

formats

Exposition sur l’Algérie du 20 janvier au 2 mai à Marseille (France)

Publié le 18/01/2016, par dans Non classé.
Exposition sur l'Algérie du 20 janvier au 2 mai à Marseille (France)
ALGER – Le ministre de la Culture, Azzedine Mihoubi, prendra part mardi à Marseille (Sud de la France) à la cérémonie d’ouverture de l’exposition « Made in Algeria, généalogie d’un territoire », organisée par Musée des civilisations de l’Europe et de la Méditerranée (MuCEM), a-t-on appris auprès du ministère de la Culture.…

Lire la suite

formats

18 associations de protection du patrimoine reçoivent des contrats de subvention

Publié le 18/01/2016, par dans Non classé.
18 associations de protection du patrimoine reçoivent des contrats de subvention
ALGER – Des contrats de subvention estimés à 13 millions d’euros (1,57 milliards DA) ont été remis par l’Unité du programme d’appui (Uap) de l’Union Européenne à la protection et la valorisation du patrimoine culturel algérien à 18 associations porteuses de projets liés à la protection du patrimoine. Ces associations…

Lire la suite

formats

« Rani m’choumer », nouveau spectacle de Mihoubi à l’affiche du Théâtre d’Oran

Publié le 18/01/2016, par dans Non classé.
ORAN – « Rani m’choumer » (je suis fauché) est le titre du tout nouveau spectacle de l’humoriste Mohammed Mihoubi prévu le 6 février prochain au Théâtre régional Abdelkader Alloula d’Oran, a-t-on appris lundi de cet artiste. « Il s’agit d’un one-man-show où le personnage, un jeune désœuvré prénommé Belaïd, se rend au…

Lire la suite

formats

L’Algérie veut arrêter l’importation du blé dur et des viandes rouges

Publié le 18/01/2016, par dans Non classé.

L’effondrement des prix du pétrole a propulsé le secteur agricole au devant de la scène économique.

Le ministre de l’Agriculture, Sid Ahmed Ferroukhi, a dévoilé, aujourd’hui lundi, au forum du quotidien El Moudjahid, les principaux objectifs de son secteur.

Il est question surtout de la réalisation de l’autosuffisance en matière de blé dur et des viandes rouges, à partir de 2019. Selon Ferroukhi, l’Algérie pourrait aussi, mettre fin à l’importation de la semence de pomme de terre et le concentré de tomate. Pour le lait, l’objectif tracé est d’en finir avec l’utilisation de la poudre de lait importée, dans la fabrication des produits dérivés (yaourt, fromages…).

Le ministre s’est félicité de l’introduction de  » la protection des terres agricoles », dans l’avant projet de révision de la Constitution. Il a laissé entendre, à ce sujet, que les cadres de son secteur subissent une forte pression à cause de la demande du secteur économique sur le foncier.  » Nous jouons à la défense, en essayant de convaincre avec des arguments (…). Nous ne faisons pas beaucoup d’amis », avoue-t-il.

D’après ses chiffres, l’Algérie compte 8.5 millions de surface agricole utile, 20 millions ha de steppe et 40 millions ha d’espaces forestiers. Il a indiqué que pas moins de 400 000 hectares ont été attribués à des investisseurs qui souhaitent mettre en valeur des terres dans kle sud du pays. Il a fait remarquer toutefois que, en matière de qualité, les terres du sud ne peuvent pas remplacer les terres agricoles perdues au nord.

Le secteur agricole, qui représente 10 du PIB du pays, a réalisé une croissance de 7.5 % durant l’année 2015, a affirmé le ministre.

Le ministre de l’Agriculture, Sid Ahmed Ferroukhi, a dévoilé, aujourd’hui lundi, au forum du quotidien El Moudjahid, les principaux objectifs de son secteur.

Il est question surtout de la réalisation de l’autosuffisance en matière de blé dur et des viandes rouges, à partir de 2019. Selon Ferroukhi, l’Algérie pourrait, aussi, mettre fin à l’importation de la semence de pomme de terre et le concentré de tomate. Pour le lait, l’objectif tracé est d’en finir avec l’utilisation de la poudre de lait importée, dans la fabrication des produits dérivés (yaourt, fromages…).

Le ministre s’est félicité de l’introduction de  » la protection des terres agricoles », dans l’avant projet de révision de la Constitution. Il a laissé entendre, à ce sujet, que les cadres de son secteur subissent une forte pression à cause de la demande du secteur économique sur le foncier.  » Nous jouons à la défense, en essayant de convaincre avec des arguments (…). Nous ne faisons pas beaucoup d’amis », avoue-t-il.

Une croissance de 7,5 %

D’après ses chiffres, l’Algérie compte 8.5 millions de surface agricole utile, 20 millions ha de steppe et 40 millions ha d’espaces forestiers. Il a indiqué que pas moins de 400 000 hectares ont été attribués à des investisseurs qui souhaitent mettre en valeur des terres dans le sud du pays. Il a fait remarquer toutefois que, en matière de qualité, les terres du sud ne peuvent pas remplacer les terres agricoles perdues au nord.

Le secteur agricole, qui représente 10 du PIB du pays, a réalisé une croissance de 7,5 % durant l’année 2015, selon ministre.

Lire la suite

Facebook Twitter Gplus RSS
© Radio Dzair