formats

Mise en place de 4 nouveaux groupes publics de transport

Publié le 14/02/2016, par dans Non classé.

Quatre groupes publics du secteur des transports ont été mis en place, dimanche à Alger, dans le cadre de la réorganisation du secteur public marchand décidée par les pouvoirs publics en 2014.

Il s’agit du Groupe des services portuaires (Serport), du Groupe de transport maritime (Gatma), du Groupe transport de marchandises et de logistique (Logitrans) et du Groupe transports terrestres de voyageurs (Transtev).

Ces groupes viennent en remplacement de trois Sociétés de gestion des participations de l’Etat du secteur (Sogeport, Gestramar et Fibder), qui englobent 48 entreprises publiques économiques (EPE) ainsi que d’autres entreprises à caractère économique et industriel (Epic) sous tutelle du ministère des Transports.

Suite à cette restructuration, le nouveau groupe Serport (capital de 54 milliards DA) sera chargée de la gestion portuaire à travers dix (10) entreprises portuaires et une (1) entreprise de gestion des ports de pêche, ainsi que de la gestion des services portuaires à travers trois sociétés mixtes dédiées aux conteneurs et deux sociétés mixtes de logistique.

D’un capital de 22 milliards DA, le deuxième groupe Gatma regroupera les deux filiales de la Compagnie nationale de navigation (Cnan), l’Entreprise nationale de transport maritime de voyageurs (Entmv), l’Entreprise nationale de réparation navale (Erenav) et cinq autres filiales chargées de la consignation de navire et activités connexes.

Quant au groupe Transtev, doté d’un capital de 3 milliards DA, il regroupera l’Entreprise de métro d’Alger (Ema), la Société d’exploitation des tramways (Setram), l’Entreprise de transport algérien par câbles (Etac), la Société de gestion de la gare routière d’Alger (Sogral) et cinq filiales de transport de voyageurs par cars.

Pour le groupe Logitrans (capital de 2 milliards DA), dont la mission est de gérer le transport des marchandises et la logistique, il sera constitué de sept filiales relevant de la Société nationale du transport routier (Sntr).
Lire la suite

formats

Ouverture de la semaine du film révolutionnaire à Médéa

Publié le 14/02/2016, par dans Non classé.
Ouverture de la semaine du film révolutionnaire à Médéa
MEDEA – Cinéphiles et amateurs de fresques historiques pourront se projeter à nouveau dans l’ambiance des salles obscures à l’occasion de la semaine du film révolutionnaire qui s’est ouverte dimanche après-midi à la maison de la culture Hassan-El-Hassani de Médéa. A l’affiche de ce rendez-vous cinématographique, qui se poursuivra jusqu’au…

Lire la suite

formats

Ouverture de la semaine du film révolutionnaire à Médéa

Publié le 14/02/2016, par dans Non classé.
Ouverture de la semaine du film révolutionnaire à Médéa
MEDEA – Cinéphiles et amateurs de fresques historiques pourront se projeter à nouveau dans l’ambiance des salles obscures à l’occasion de la semaine du film révolutionnaire qui s’est ouverte dimanche après-midi à la maison de la culture Hassan-El-Hassani de Médéa. A l’affiche de ce rendez-vous cinématographique, qui se poursuivra jusqu’au…

Lire la suite

formats

Ouverture de la semaine du film révolutionnaire à Médéa

Publié le 14/02/2016, par dans Non classé.
Ouverture de la semaine du film révolutionnaire à Médéa
MEDEA – Cinéphiles et amateurs de fresques historiques pourront se projeter à nouveau dans l’ambiance des salles obscures à l’occasion de la semaine du film révolutionnaire qui s’est ouverte dimanche après-midi à la maison de la culture Hassan-El-Hassani de Médéa. A l’affiche de ce rendez-vous cinématographique, qui se poursuivra jusqu’au…

Lire la suite

formats

Virus Zika : l’Algérie n’est pas à l’abri

Publié le 14/02/2016, par dans Non classé.

L’Algérie n’est pas du tout à l’abri du virus Zika. Tous les vecteurs d’atteinte sont là. Les spécialistes alertent les pouvoirs publics.
Les pouvoirs publics doivent prendre des mesures urgentes pour faire face à l’apparition du virus Zika, se sont accordés à dire des spécialistes de la santé lors d’une conférence de presse organisée ce dimanche au forum du journal El Moudjahid.

 » Il faut installer une commission interministérielle pour intervenir sur l’aspect préventif. Pour l’instant il n’y a rien’, a déclaré Pr Mustapha Khiati, président de la Fondation nationale pour la promotion de la santé et le développement de la recherche (FOREM).

Selon lui,  » nous sommes face à un défi sanitaire. C’est une priorité des priorités selon l’OMS. La réponse à ce risque potentiel est de mettre en place une réponse adéquate, et ne pas se limiter d’une réponse technique.

Allant dans le même sens, PrYahia Mekki, chef de service du CHUde Lyon, et médecin ex-pert de l’OMS, juge que toutes les conditions sont réunies en Algérie pour une éventuelle apparition et propagation de virus. Contrairement aux assurances du ministère de la Santé qui a affirmé récemment que le moustique Aedes aegypti, responsable de la transmission de ce virus, n’est pas rencontré en Algérie, Dr Mekki affirme que ce moustique existe bel et bien en Algérie comme dans d’autres pays. il estime qu’  » arrêter la propagation d’un moustique c’est réduire le risque d’atteinte.

Sans vouloir alarmé l’opinion publique, Dr Mekki souligne que  » la position géographique de l’Algérie en fait un pays à risque explique le conférencier d’autant plus que le virus a fait son apparition en Afrique. Et de préciser que  » le risque potentiel existe et quand les conditions sont réunit la maladie va se propager.

Les spécialistes préconisent, entre autres moyens de réduire le risque, informer, lutter contre les moustiques, éliminer les eaux stagnantes et les eaux usées, renforcer le contrôle au niveau des ports et des aéroports, les conteneurs, nettoyer les marchés, veiller sur l’hygiène et protéger les zones frontalières.

Le virus se transmet, selon les dernières avancées scientifiques exposées par Dr Mekki, par les piqûres de moustique, mais aussi par transfusion sanguine et rapport sexuels. Lire la suite

formats

Constantine 2015: du rire à volonté avec Mourad Saouli et son show « Bouzid Enoss »

Publié le 14/02/2016, par dans Non classé.
Constantine 2015: du rire à volonté avec Mourad Saouli et son show
CONSTANTINE- L’humoriste Mourad Saouli a offert samedi soir au public du Théâtre régional de Constantine (TRC) du rire à volonté avec son one man show « Bouzid Enoss », présenté dans le cadre du mois du monologue. Ecrit par Mourad Bencheikh, le spectacle de Saouli « zigzague » entre l’ironie et l’autodérision, jongle de…

Lire la suite

Facebook Twitter Gplus RSS
© Radio Dzair