formats

Des gendarmes et des policiers pour sécuriser l’école

Publié le 18/03/2016, par dans Non classé.

Le plan contre la violence en milieu scolaire est enfin mis en application. Les ministères de l’Education nationale, de l’Intérieur, ainsi que de la Défense nationale, représenté par le commandement général de la Gendarmerie nationale, ont signé, hier à Alger, une convention-cadre visant à lutter contre la violence en milieu scolaire.
Le document a été paraphé par les ministres Nouria Benghebrit et Nouredine Bedoui, ainsi que par le commandant de la Gendarmerie nationale, le général-major Menad Nouba, et le directeur général de la Sûreté nationale, le général-major Abdelghani Hamel. Dans un communiqué rendu public hier par la DGSN, le but de l’opération est de sécuriser et à assainir le système éducatif. Le ministre de l’Intérieur a affirmé que « les tentatives visant à le désigner comme un espace non sécurisé ont pour but de déstabiliser l’Etat». Il est question d’assurer à travers cette démarche « les conditions favorables à une bonne scolarité et inculquer les bonnes valeurs morales permettant de former l’élève d’aujourd’hui en tant que pilier de l’avenir du pays dans tous les domaines», selon le ministre de l’Intérieur.

L’école « est la ligne rouge à ne pas franchir», soulignant que le gouvernement « est déterminé à lutter contre toutes les formes de violence à travers l’adoption de nouvelles mesures à même de réduire la dangerosité de ce phénomène». Mme Benghebrit a affirmé, de son côté, que la lutte contre la violence en milieu scolaire passe par la « prévention et la sensibilisation en privilégiant le dialogue et la médiation, en redoublant de vigilance, et en bannissant l’impunité par l’application de la loi».

Le ministère de l’Education travaillera avec la DGSN et la Gendarmerie nationale pour « faire de l’école un espace protecteur et protégé», selon Mme Benghebrit. Une cellule de suivi et de traitement des données relatives au phénomène de la violence a été mise en place au niveau de l’Observatoire national de l’éducation et de la formation. Le général-major Menad Nouba a, pour sa part, indiqué que la convention « constitue un outil pour le renforcement de la coordination et de la collaboration entre les ministères de l’Education, de la Défense et de l’Intérieur conformément aux directives contenues dans le programme du gouvernement».

Le commandant de la Gendarmerie nationale a, quant à lui, assuré de l’aide nécessaire de ce corps constitué aux responsables des établissements scolaires lors de l’accomplissement de leurs missions. De son côté, le général-major, Abdelghani Hamel, a rappelé le plan sécuritaire mis en place par la Sûreté nationale pour protéger les établissements scolaires, ainsi que les enfants scolarisés contre « tous les dangers (agressions physiques et psychologiques) et assurer le bon fonctionnement du système éducatif et le bon déroulement des examens officiels». Lire la suite

formats

Boudjema Talai. Ministre des Transports

Publié le 18/03/2016, par dans Non classé.

Les 13 000 travailleurs de la Société nationale du transport ferroviaire doivent accomplir dûment leur travail et améliorer la qualité des prestations afin de satisfaire la clientèle et devenir donc rentable. Je dois dire aussi que les plus gros investissements de l’Etat algérien sont destinés au secteur du transport ferroviaire ».

Lire la suite

formats

BAC : La première carte d’identité biométrique délivrée à Chlef

Publié le 18/03/2016, par dans Non classé.

La première carte nationale biométrique au niveau national pour les candidats au bac 2016 a été délivrée, hier, au lycée Belhadj Kacem Noureddine de la ville de Chlef.
L’opération concerne l’ensemble des 14 048 élèves scolarisés et touchera, dans un premier temps, 2926 candidats libres sur les 5836 inscrits. Le choix de Chlef comme wilaya pilote dans le domaine est motivé, dit-on, par la rapidité et la qualité du travail effectué par l’administration locale, la DRAG et les services de documents biométriques des daïras de Chlef. Pour rappel, le ministre de l’Intérieur et des Collectivités locales, M. Bedoui, avait annoncé samedi dernier, en présence de la ministre de l’Education nationale, Mme Benghebrit, que tous les candidats au bac 2016 auront leur carte d’identité biométrique avant fin avril. Lire la suite

formats

Autoroute Est-Ouest : Des gares à péage opérationnelles en 2017

Publié le 18/03/2016, par dans Non classé.

Le ministre des Travaux publics, Abdelkader Ouali, a annoncé hier que les gares de péage sur l’autoroute Est-Ouest seront opérationnelles en 2017.
A Tlemcen où il s’est enquis de l’état d’avancement de ces projets, le ministre a insisté sur la nécessité d’une coordination dans la réalisation des gares de péage le long de l’autoroute Est-Ouest afin de les exploiter simultanément en 2017, prévenant que « tout retard induirait des dysfonctionnements dans l’exploitation de ces infrastructures prévue à partir de 2017». Evoquant la tarification qui sera appliquée, Abdelkader Ouali a assuré que celle-ci sera « raisonnable et prendra en considération des facteurs socioéconomiques».

« Cette tarification sera calculée en fonction de la nature du véhicule, de son volume, ainsi que des coûts des services assurés aux usagers de l’autoroute», a-t-il dit, ajoutant que cette opération se fera sur la base d’une étude approfondie qu’entreprendront l’Agence nationale des autoroutes (ANA) et l’Algérienne de gestion des autoroutes (AGA), en coordination avec un bureau international spécialisé. Selon les responsables de l’AGA, pas moins de 48 gares d’accès sur échangeurs, 7 gares d’accès en pleine voie, 22 centres d’entretien et d’exploitation, 76 aires de repos et 42 aires de services seront réalisées sur l’autoroute Est-Ouest.
Lire la suite

formats

Guy Bedos à la grande dictée d’Alger

Publié le 17/03/2016, par dans Non classé.

L’annexe de l’Institut français à Hydra a organisé hier, de 14h à 16h, une grande dictée dans le cadre de la Semaine de la francophonie. Le comédien algérien Idir Benaïbouche, et l’artiste français Guy Bedos, qui est présent en Algérie depuis mercredi dernier, ont animé cette dictée qui « a rassemblé environ 70 participants», selon Charlotte Hiesse, responsable de la communication de l’Institut français à Alger.
Les deux artistes ont procédé à la lecture des deux textes, amateur et expert, écrits par le jeune auteur lauréat du prix la nouvelle fantastique en 2015, Walid Sidi Saïd. Lors de la séance de la dictée, Idir Banaïbouche et Guy Bedos ont montré une grande complicité et ont mélangé la dictée et l’humour, chose qui a beaucoup plu aux participants qui ont passé de « bons moments». « Notre objectif, en plus de l’activité qui rentre dans le cadre de la Semaine de la francophonie, est de faire plaisir aux gens, car nous avons tous en regret les dictées que l’on faisait à l’époque», confie Jean-Jacques Beucler, directeur de l’Institut français.

L’artiste Guy Bedos n’a pas pu cacher son émotion : « Je suis très bouleversé par le plaisir que j’éprouve avec l’accueil très chaleureux qui m’est réservé à chaque fois que je reviens dans ma terre natale. Je ne peux être que touché.» Les lauréats des deux catégories ont été récompensés par l’organisateur au cours d’une cérémonie marquée par des moments émouvants où l’acteur français a retrouvé ses camarades de lycée. Les deux lauréats du niveau expert sont Ouahiba Ghazeli et Ahmed Hadj Hassan. Lire la suite

formats

Chakib Khelil rentre au pays

Publié le 17/03/2016, par dans Non classé.

L’ancien ministre de l’Energie, Chakib Khelil, est rentré en Algérie. Il a atterri, aujourd’hui jeudi, à l’aéroport d’Oran où il a été accueilli officiellement par le wali, Abdelghani Zaalane, selon des médias.
Accusé de corruption, dans le cadre du scandale Sonatrach, Chakib Khelil avait quitté le pays en mars 2013. Lire la suite

Facebook Twitter Gplus RSS
© Radio Dzair