formats

Mostaganem vit au rythme de la manifestation « cadets de la musique andalouse »

Publié le 19/03/2016, par dans Non classé.
Mostaganem vit au rythme de la manifestation
MOSTAGANEM – La 5ème édition de la manifestation culturelle « les cadets de la musique andalouse » s’est ouverte samedi soir à la maison de la culture Ould Abderrahmane Kaki de Mostaganem avec la participation de huit troupes venues de plusieurs wilayas du pays. Des morceaux de musique andalouse ont été interprétés…

Lire la suite

formats

Air Algérie annonce l’acquisition de 8 nouveaux avions

Publié le 19/03/2016, par dans Non classé.

La Flotte de la compagnie d’Air Algérie sera dotée de 8 nouveaux avions, dont deux de fret, avant fin 2016, a fait savoir le président directeur général de cette compagnie, Mohamed Abdou Bouderbala.
Dans une déclaration à la presse en marge de l’installation de l’Observatoire national du service public (ONSP), M. Bouderbala a indiqué que « l’unité de fret d’Air Algérie sera dotée de deux nouveaux avions avant fin 2016 en vue de renforcer la dynamique d’exportation du produit national, y compris les produits agricoles ».

Précisant que l’unité de fret dispose d’un seul avion qui ne répond pas aux besoins de ce marché, M. Bouderbala a indiqué que la compagnie « signera des conventions avec des opérateurs économiques une fois ces deux nouveau appareils réceptionnés ».

Avant la fin de l’année en cours, Air Algérie acquerra 6 nouveaux avions de transport des voyageurs, dont un début mai prochain.

Concernant le hadj, M. Bouderbala a indiqué que la préparation est en cours à Air Algérie pour le transport des hadji, précisant que le programme arrêté prévoit quatre voyages par jour et que le prix du billet est de 12 millions de centimes.

La compagnie compte ouvrir une nouvelle ligne Alger-Budapest et examine la possibilité d’ouvrir d’autres dessertes vers plusieurs pays africains.
Lire la suite

formats

Benflis : Chakib Khelil met la justice à rude épreuve

Publié le 19/03/2016, par dans Non classé.

Le président du parti Talaie El Houriyet, Ali Benflis, s’est exprimé, aujourd’hui samedi à Bouira, sur le retour en Algérie de l’ancien ministre de l’Energie et des mines, Chakib Khelil.

Interrogé par El Watan sur le retour de Chakib Khelil au pays, M. Benflis s’est limité à la lecture d’un communiqué où il a expliqué qu’il y a deux aspects dans cette affaire, un aspect personnel et un aspect institutionnel.

 » Il n’est pas question pour moi de m’engager dans l’aspect personnel dans cette affaire, car il y a des lois qui devraient être applicables à tous et respectées par tous. Ce qui me semble le plus important est l’aspect institutionnel », a déclaré M. Benflis, en marge d’un meeting qu’il a animé, devant de jeunes militants de son parti. Il a estimé que le délitement des institutions de l’Etat a  » atteint des niveaux inconnus auparavant ».

Les informations publiques dont il a connaissance  » comme tous les Algériens » établissent que  » ce dossier est toujours entre les mains de la justice de notre pays. Et j’attend donc de voir comment la justice traitera ce dossier qui met à rude épreuve son fonctionnement et son indépendance », dit il, à propos du cas Chakib Khelil, cité dans le scandale Sonatrach.

Lire la suite

formats

Une semaine d’activité culturelle

Publié le 19/03/2016, par dans Non classé.
Une semaine d'activité culturelle
ALGER-« Juba II », un spectacle chorégraphique mis en scène par Nouara Idami, a été présenté samedi au Théâtre régional de Constantine. – Une semaine culturelle baptisée « Un goût d’Amérique » et dédiée à la culture des Etats-Unis, sera organisée du 24 au 28 mars à Constantine. – Les pièces « Hdar » de l’Association…

Lire la suite

formats

In Salah : les dessous de l’attaque de la base de Kherchba

Publié le 19/03/2016, par dans Non classé.

Info El Watan. Le cerveau de l’attaque de la base gazière de Khrechba, vendredi matin, s’appelle Abou Mohamed el-Tergui, de son vrai nom Salam Ghinan. Selon des sources militaires, ce djihadiste algéro-malien, né à Kidal en 1984, appartient à la katiba el-Fourkane.
Cette katiba, dirigée par l’émir Talha al-Ansari appelé aussi Talha al-Libi, est dans les faits, sous le commandementde son ex-chef, Djamel Okacha, alias Yahia Abou al-Hammam, nouvel homme fort d’Aqmi dans sa branche  » Sahara-Afrique ». AQMI a revendiqué l’attaque le soir-même dans un premier communiqué où était mentionné sa cible : la compagnie britannique BP,  » dont se servent les croisés pour piller nos ressources dans la zone d’In Salah ».

Que sait-on du groupe d’assaillants ? Selon des sources sécuritaires, leur nombre est estimé à six et il s’agit pour l’essentiel de Mauritaniens.  » Nous savions qu’une attaque se tramait car des écoutes téléphoniques à Bord Badji Mokhtar nous ont indiqué qu’Abou Mohamed el-Tergui, localisé jusque là au Mali, du côté de Tombouctou, le fief de la katiba el-Fourkane, était passé en Algérie »,précise un cadre des renseignements de l’armée. Mais son rôle dans l’opération n’est pour l’instant pas clair. On ne sait pas s’il a participé ou s’il a simplement servi de guide.

Reste que le groupe a réussi à parcourir 1000 kilomètres en Algérie sans se faire repérer. » Ils ont emprunté des pistes sahariennes. Ils n’ont pas pu passer par les grand axes car nous avions renforcé le dispositif de sécurité dans tout le sud », poursuit notre source. En particulier sur les axes routiers, la RN1 reliant In Salah à Ménéa et la RN51 reliant Adrar à Ménéa.  » Nous avons également modifié la sécurité aux abords des base. Nous changions les plans toutes les 72 heures. C’est la raison pour laquelle les terroristes n’ont pas pu approcher la base comme ils l’avaient prévu car une patrouille était là. Ils ont donc été obligés de tirer de plus loin, et donc, de rater leur cible. »

Le dernier communiqué d’AQMI, publié ce samedi sur le compte Twitter d’Al-Andalus, canal de communication de l’organisation, donne sa version des faits. Selon les djihadistes, les deux roquettes qui ont été tirées  » n’étaient pas armées » et ne devaient servir que  » d’avertissement ». Ils affirmaient hier aussi détenir les enregistrements des appels téléphoniques passé à BP et Statoil avant l’attaque pour leur demander  » d’évacuer les travailleurs ».

L’attaque, qui n’a pas fait de victimes, visait le troisième plus grand champ de gaz en Algérie. Plus de 2000 militaires, des 4e et 5e régions militaires, ont été mobilisés avec des hélicoptères et des blindés pour retrouver les terroristes qui ont pris la fuite dans le désert.
Lire la suite

formats

Aqmi veut négocier avec les compagnies pétrolières occidentales en Algérie

Publié le 19/03/2016, par dans Non classé.

Al Qaida au Maghreb Islamique (Aqmi) a revendiqué l’attaque au mortier qui a ciblé, hier vendredi, le site gazier de Khrecheb, sis entre Ménea et In Salah dans le sud algérien.
Dans un communiqué repris par l’agence mauritanienne Al Akhbarn, Aqmi a invité les compagnies pétrolières occidentales à des négociations dans lesquelles il offre de  » ne pas toucher à la sécurité des employés » des dites compagnies qui doivent, en contrepartie,  »  » préserver la dignité et les intérêts des musulmans ». L’organisation terroriste a indiqué avoir demandé à BP et Statoil d’évacuer le site de Khrechba des heures avant le déclenchement de l’attaque.

Aqmi a avancé avoir tiré deux roquettes sol-sol 130 mm en guise d’avertissement, avant de déclencher, une heure plus tard, son attaque en lançant 10 roquettes. Il a prétendu aussi, selon Al Akhbar, qu’il n’a pas voulu utiliser  » les gros moyens » afin de ne pas  » porter préjudice aux intérêts des musulmans ».

Le ministère de la Défense nationale a indiqué, hier, que le groupe terroriste a tiré deux obus de fabrications artisanales qui sont tombés près du poste de contrôle du site gazier de Khrecheba, exploité par Sonatrach en association avec Bp et Statoil.
Lire la suite

Facebook Twitter Gplus RSS
© Radio Dzair