formats

Bienvenue sur Radio-Dzair.com

Publié le 14/10/2015, par dans Non classé.
formats

Phase finale du Prix national « Aqlam Biladi 2019 » avec la participation de 33 élèves

Publié le 23/07/2019, par dans Non classé.
Phase finale du Prix national

BOUMERDES – La phase finale de l’édition 2019 du concours scolaire national « Aqlam Biladi » (Plumes de mon pays), relatif à la lecture et l’écriture créative, a débuté mardi à Boumerdes, avec la participation de 33 élèves des trois paliers, issu de différentes wilayas.

Abritée, pour une semaine, par le lycée Franz Fanon de Boumerdès, sous le signe « l’Ecole de qualité, un espace d’inspiration pour un bon lecteur et un écrivain créatif » , cette 2eme édition du genre (2018/2019) a été ouverte par le directeur central chargé des activités culturelles, sportives et sociales, auprès du ministère de l’Education nationale, en présence de représentants de nombreux secteurs .

Outre Boumerdes, les élèves finalistes représentent les wilayas de Tamanrasset, Souk Ahras, Mila, Ain Temouchant, Annaba, Guelma, Tiaret, Ghardaïa, Oran, Oum Lebouagui, El Bayadh, Alger, Batna, Bejaia, Bordj Bouarriridj, Bouira, Biskra, Constantine, Médéa, et Tizi-Ouzou.

Ces finalistes ont été qualifiés à l’issue d’éliminatoires locales et régionales, ayant mis en lice prés de 290.000 élèves de toutes les wilayas du pays. Le concours porte notamment sur l’organisation d’ateliers de lecture et d’écriture, ou le participant laissera libre cours à sa créativité et imagination en matière de prose, poésie, nouvelles, théâtre, entre autres.


Lire aussi:

BOUMERDES – La phase finale de l’édition 2019 du concours scolaire national « Aqlam Biladi » (Plumes de mon pays), relatif à la lecture et l’écriture créative, a débuté mardi à Boumerdes, avec la participation de 33 élèves des trois paliers, issu de différentes wilayas.

Abritée, pour une semaine, par le lycée Franz Fanon de Boumerdès, sous le signe « l’Ecole de qualité, un espace d’inspiration pour un bon lecteur et un écrivain créatif » , cette 2eme édition du genre (2018/2019) a été ouverte par le directeur central chargé des activités culturelles, sportives et sociales, auprès du ministère de l’Education nationale, en présence de représentants de nombreux secteurs .

Outre Boumerdes, les élèves finalistes représentent les wilayas de Tamanrasset, Souk Ahras, Mila, Ain Temouchant, Annaba, Guelma, Tiaret, Ghardaïa, Oran, Oum Lebouagui, El Bayadh, Alger, Batna, Bejaia, Bordj Bouarriridj, Bouira, Biskra, Constantine, Médéa, et Tizi-Ouzou.

Ces finalistes ont été qualifiés à l’issue d’éliminatoires locales et régionales, ayant mis en lice prés de 290.000 élèves de toutes les wilayas du pays. Le concours porte notamment sur l’organisation d’ateliers de lecture et d’écriture, ou le participant laissera libre cours à sa créativité et imagination en matière de prose, poésie, nouvelles, théâtre, entre autres.


Lire aussi: Organiser des concours d’écriture créative pour détecter des talents


Leur encadrement est assuré par des cadres du ministère de l’éducation nationale, outre des écrivains algériens, et des inspecteurs centraux. Sachant que le jury de cette compétition aura à sélectionner six œuvres du cycle primaire, huit du cycle moyen et huit du cycle secondaire, avec une moyenne de deux œuvres pour chacune des trois langues: arabe, tamazight et français.

Les lauréats de ce concours seront récompensés à l’occasion de la Journée « portes ouvertes » sur le secteur de l’éducation nationale, qui sera organisée en marge du Salon international du livre d’Alger (SILA 2019), prévu en novembre prochain. « Cette compétition littéraire en milieu scolaire vise à encourager la lecture et l’écriture créatives parmi les élèves des trois cycles primaire, moyen et secondaire, parallèlement à l’encouragement de la lecture des œuvres du patrimoine littéraire nationale dans toutes les langues, tout en contribuant à l’émergence de talents d’écriture et de créativité chez les élèves », a indiqué le directeur de l’éducation de la wilaya, Adel Khanssous.

« Aqlam Biladi » se veut, également, un cadre pour exploiter de manière optimale le « fond littéraire algérien et ancrer l’imaginaire littéraire algérien dès l’école », a-t-il précisé. Des activités ludiques et récréatives, dont des excursions et des soirées artistiques et de détente, sont également portées au programme de cette manifestation intellectuelle et littéraire.

Lire la suite

formats

Phase finale du Prix national « Aqlam Biladi 2019 » avec la participation de 33 élèves

Publié le 23/07/2019, par dans Non classé.
Phase finale du Prix national

BOUMERDES – La phase finale de l’édition 2019 du concours scolaire national « Aqlam Biladi » (Plumes de mon pays), relatif à la lecture et l’écriture créative, a débuté mardi à Boumerdes, avec la participation de 33 élèves des trois paliers, issu de différentes wilayas.

Abritée, pour une semaine, par le lycée Franz Fanon de Boumerdes , sous le signe « l’Ecole de qualité, un espace d’inspiration pour un bon lecteur et un écrivain créatif » , cette 2eme édition du genre (2018/2019) a été ouverte par le directeur central chargé des activités culturelles, sportives et sociales, auprès du ministère de l’Education nationale, en présence de représentants de nombreux secteurs .

Outre Boumerdes, les élèves finalistes représentent les wilayas de Tamanrasset, Souk Ahras, Mila, Ain Temouchant, Annaba, Guelma, Tiaret, Ghardaïa, Oran, Oum Lebouagui, El Bayadh, Alger, Batna, Bejaia, Bordj Bouarriridj, Bouira, Biskra, Constantine, Médéa, et Tizi-Ouzou.

Ces finalistes ont été qualifiés à l’issue d’éliminatoires locales et régionales, ayant mis en lice prés de 290.000 élèves de toutes les wilayas du pays. Le concours porte notamment sur l’organisation d’ateliers de lecture et d’écriture, ou le participant laissera libre cours à sa créativité et imagination en matière de prose, poésie, nouvelles, théâtre, entre autres.

Leur encadrement est assuré par des cadres du ministère de l’éducation nationale, outre des écrivains algériens, et des inspecteurs centraux. Sachant que le jury de cette compétition aura à sélectionner six œuvres du cycle primaire, huit du cycle moyen et huit du cycle secondaire, avec une moyenne de deux œuvres pour chacune des trois langues: arabe, tamazight et français.

Les lauréats de ce concours seront récompensés à l’occasion de la Journée « portes ouvertes » sur le secteur de l’éducation nationale, qui sera organisée en marge du Salon international du livre d’Alger (SILA 2019), prévu en novembre prochain. « Cette compétition littéraire en milieu scolaire vise à encourager la lecture et l’écriture créatives parmi les élèves des trois cycles primaire, moyen et secondaire, parallèlement à l’encouragement de la lecture des œuvres du patrimoine littéraire nationale dans toutes les langues, tout en contribuant à l’émergence de talents d’écriture et de créativité chez les élèves », a indiqué le directeur de l’éducation de la wilaya, Adel Khanssous.

« Aqlam Biladi » se veut, également, un cadre pour exploiter de manière optimale le « fond littéraire algérien et ancrer l’imaginaire littéraire algérien dès l’école », a-t-il précisé. Des activités ludiques et récréatives, dont des excursions et des soirées artistiques et de détente, sont également portées au programme de cette manifestation intellectuelle et littéraire.

Lire la suite

formats

Projection: un planétarium mobile installé au théâtre du Casif

Publié le 22/07/2019, par dans Non classé.

ALGER- Un nouveau planétarium mobile, permettant la projection de films documentaires scientifiques en 360 degrés, a été installé lundi au niveau du Casif de Sidi Fredj à Alger, annonce l’Office national de la culture et de l’information (Onci).

Cette nouvelle acquisition de l’Onci installée pour deux semaines à l’entrée du théâtre du Casif accueille la projection de 16 films documentaires, dont « l’Etoile polaire », « Planète » ou encore « Nous les étoiles », à raison de deux séances par soir. D’une capacité de 20 à 25 enfants, le planétarium mobile est une structure gonflable en forme de dôme avec un projecteur central au sol permettant de diffuser des films en 360 degrés sur les parois de la structure.

Le directeur de l’Onci, Mourad Ouadahi annonce que le planétarium sera « installé à Oran au mois d’août » afin d’accompagner le programme d’animation musicale organisé par l’office dans ces deux villes pendant la saison estivale. A partir du mois de septembre le planétarium mobile sera installé « dans les villes des hauts plateaux puis dans celles du sud au mois d’octobre ». L’office vise également l’organisation de projections et ateliers en collaboration avec des établissements scolaires, universitaires ou encore touristiques.

Les projections devraient être également accompagnées d’ateliers d’observation en astronomie en partenariat avec le Centre de recherche en astronomie, astrophysique et géophysique (CRAAG) qui a également assuré la formation des animateurs, a-t-il ajouté. Un première opération similaire s’était tenue en mai dernier au niveau du complexe culturel Abdelwahab-Slim à Tipasa.

Lire la suite

formats

Une dizaine de troupes du sud algérien aux neuvièmes Journées du Théâtre du sud

Publié le 22/07/2019, par dans Non classé.

ALGER- Une dizaine de troupes de théâtre de différentes villes du sud algérien prennent part aux neuvièmes Journées du Théâtre du sud, prévues du 29 juillet au 3 août prochains, à Alger, avec, pour invité d’honneur, la ville de Djanet (Illizi), annoncent les organisateurs.

Huit troupes de Tamanrasset, Adrar, Tindouf, El Bayedh, El Oued, Bechar, Ghardaïa et la ville mise à l’honneur, animeront, six jours durant, le Théâtre national Mahieddine-Bachtarzi, organisateur de ces journées, considérées, selon la même source, comme un « espace d’échange d’expériences » entre praticiens du quatrième art, permettant aux comédiens et créateurs du sud algérien de « présenter leurs travaux » au public algérois.

Des spectacles de rue et des débats sont également au programme de ces journées qui prévoient, en marge des représentations théâtrales, des ventes dédicacées de livres et des ateliers de formation, dédiés à l’expression corporelle, la mise en scène et à l’éclairage, que des spécialistes-professionnels encadreront.

Par ailleurs, trois conférences sur les « nouvelles options esthétiques dans le théâtre du sud » seront prés entées par d’éminents académiciens, alors que des espaces dédiés à la poésie et la musique du terroir saharien,

ainsi qu’une exposition sur la calligraphie et l’art traditionnel dans le sud sont également prévus par ces journées.

Lire la suite

formats

Université Batna 1: sortie de la 1ère promotion des arts dramatiques

Publié le 21/07/2019, par dans Non classé.
Université Batna 1: sortie de la 1ère promotion des arts dramatiques

BATNA – L’université Hadj Lakhdar Batna 1 vient de célébrer la sortie de sa première promotion d’arts dramatiques, a-t-on appris dimanche du chef de département des arts de la faculté des Langues, de littérature arabe et des arts de cette université, Dr. Tarek Tabet.

Cette promotion est constituée de 31 étudiants issus de 7 wilayas de l’Est du pays et de la wilaya de Tamanrasset selon la même source qui a rappelé que le département des arts de l’université Batna1 qui a vu le jour en 2016, constitue la concrétisation du rêve du feu dramaturge ,critique de théâtre et enseignant universitaire, Dr. Salah Lembarkia, décédé en avril 2015.

Ce département compte au total près de 100 étudiants inscrits en tronc commun et dans les filières arts du spectacle et arts dramatiques, a fait savoir la même source.

M. Lembarkia a dans ce même contexte révélé que l’année universitaire 2019-2020 sera marquée par la création au sein de ce département, du premier master de mise en scène.

Il convient de noter que le département des arts de la faculté des Langues, de littérature arabe et des arts de l’université Hadj Lakhdar Batna 1, dispose actuellement de 8 enseignants permanents spécialisés dans le théâtre et le cinéma, auxquels s’ ajoutent 6 collaborateurs enseignants de droit, traducteurs, gestion, dessin, communication et musique.

Lire la suite

formats

Aïn Defla : début à El Amra des journées nationales du « one men show »

Publié le 21/07/2019, par dans Non classé.
Aïn Defla : début à El Amra des journées nationales du

AIN DEFLA- Les journées nationales du « one men show ont débuté samedi en soirée à El Amra (Aïn Defla) en présence de grands noms du théâtre et de la télévision.

Organisée par la direction de la Culture de Aïn Defla en coordination avec l’association locale El Wafa versée dans les activités culturelles, cette manifestation qui s’étalera jusqu’au 20 août prochain, a drainé un grand public venu apprécier les facettes du monologue.

L’objectif de ces journées nationales consiste notamment à « dynamiser l’acte culturel à travers la wilaya et à permettre au public de voir de plus près des artistes qu’il ne voyait jusque-là qu’à la télévision », a précisé le directeur de la Culture de Aïn Defla, Mahmoud Hasnaoui, signalant que cette manifestation touchera les 36 communes de la wilaya.

La première journée de cette manifestation a été marquée par les monologues présentés par les artistes Hakim Dekkar (khabat akraâou) et Djahid Mohamed (al hakam) suivis attentivement par le public en dépit de la chaleur caniculaire qui régnait à l’intérieur de la salle des fêtes d’El Amra ayant abrité l’évènement.

A la fin de cette première journée, un hommage a été rendu par le wali de Aïn Defla, Azziz Benyoucef, à nombre d’artistes dont notamment Ahmed Kadri (Krikèche), Brahi Rezzoug, Madani Naâmoune, Nadia Talbi, Mustapha Ayad, Djamel Bounab, Nardjes et Sid Ali Bensalem dans une ambiance empreinte de joie et de convivialité.

Se félicitant des bonnes conditions de déroulement de ces journées, Brahim Rezzoug a, à l’occasion, mis en exergue le rôle dévolu à l’artiste au sein de la société, rappelant à ce dernier « la nécessité de s’y mêler en vue d’en connaître les attentes et les aspirations ».

Hakim Dekkar, l’acteur principal du feuilleton télévisée à grand succès, « Jouha » a, de son côté, mis l’accent sur la formation qui demeure, selon lui, la « pièce maîtresse » de tout théâtre réussi.

Et, évènement sportif oblige, la victoire historique de la sélection algérienne de football ayant remporté haut la main le trophée le plus prestigieux à l’échelle continentale, n’est pas restée en marge de cette manifestation culturelle. Au rythme de « one, thoo, three, viva l’Algérie », des jeunes ont tenu à rendre hommage à l’exploit réalisés par les hommes du coach Djamel Belmadi.

Lire la suite

Facebook Twitter Gplus RSS
© Radio Dzair