formats

Un sit-in à Alger le 25 novembre

Publié le 29/10/2017, par dans Non classé.

L’intersyndicale décide de renouer avec les actions de protestation. Un rassemblement à Alger est ainsi prévu le 25 novembre prochain, ainsi que des journées de grève à partir de janvier 2018.
Réunis hier au siège du Satef, les syndicats autonomes de la Fonction publique ont décidé d’actions de protestation pour dénoncer la situation imposée aux travailleurs (pouvoir d’achat, code du travail, retraite…) et les entraves à l’activité syndicale. « Il a été procédé, lors de la réunion d’aujourd’hui, à l’évaluation de la situation actuelle ; chaque syndicat a donné son appréciation de la situation. Parmi les décisions retenues, figure l’organisation d’un rassemblement de protestation le samedi 25 novembre à Alger. Le lieu du sit-in sera retenu ultérieurement, lors d’une réunion prévue le 18 novembre prochain», précise Hand Ouali M’hand, chargé à la pédagogie du Satef.

Après le rassemblement de la quinzaine de syndicats autonomes prévu au lendemain des élections locales (23 novembre), l’intersyndicale compte aller vers des actions plus importantes à partir de janvier 2018. « Les syndicats ont retenu le principe de l’organisation de journées de grève à partir de janvier 2018. Il pourrait s’agir de grèves cycliques ou de grèves ouvertes», signale le porte-parole du CELA, Idir Achour, qui soutient que l’intersyndicale fait appel aux autres organisations du secteur économique pour la rejoindre et défendre les intérêts des travailleurs. La date du 11 décembre, journée commémorant les manifestations organisées en 1960, notamment à Alger, est retenue pour l’organisation de l’assemblée constitutive de la Confédération des syndicats algériens (CSA), qui servira désormais de cadre de lutte.

AG de la CSA le 11 décembre

Au début de l’année 2017, une commission de rédaction de l’avant-projet de statut d’une confédération avait été installée par l’intersyndicale.
Une réunion technique, organisée le 16 septembre dernier au siège du SNPSP, s’est achevée par l’adoption de l’avant-projet de statut de la CSA. La commission technique a été chargée de la préparation du dossier administratif de constitution de cette confédération, comme l’autorise l’article 4 de la loi 90-14 sur l’activité syndicale, a précisé, dans un précédent entretien à El Watan, le secrétaire général national du SNPSP, le Dr Nawfel Chibane. Le dépôt du dossier pour l’agrément auprès du ministère du Travail sera précédé d’une AG constitutive, qui devra se tenir le jour symbolique de la commémoration des manifestations du 11 Décembre.

« L’assemblée constitutive décidera de la composition de la future confédération. Il y aura, bien évidemment, en plus des syndicats reconnus qui activent au sein de l’intersyndicale, d’autres organisations qui réclament l’octroi d’un récépissé», signale le porte-parole du Cela. Lancée en mai-juin 2017, l’intersyndicale regroupe 14 syndicats autonomes représentant plusieurs secteurs de la Fonction publique (enseignement, santé, poste, énergie, vétérinaire, imams, etc.). Le Syndicat autonomes des travailleurs de Sonelgaz (Snateg), qui a rejoint les rangs de cette organisation, était absent hier lors de la réunion, son secrétaire général, Raouf Mellal, est poursuivi en justice après une plainte de la DD de Guelma.

Une peine de prison a été requise par le procureur général près la cour de Guelma contre le syndicaliste, qui dénonce un « acharnement» et une entrave à l’activité syndicale de la part du groupe public. Lire la suite

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Home Non classé Un sit-in à Alger le 25 novembre
Facebook Twitter Gplus RSS
© Radio Dzair