formats

Sardine contaminée : Un parasite identifié sans danger sur la santé humaine

Publié le 24/10/2017, par dans Non classé.

L’énigme de la sardine contaminée présentant des petites boules blanchâtres en forme de petits œufs et commercialisée ces dernières semaines, vient d’être levée par l’équipe du laboratoire de recherche en physiologie animale de la faculté des sciences de la nature et de la vie à l’université Abderrahmane Mira de Béjaïa.
Les résultats des recherches menées la semaine dernière par le directeur du laboratoire, le Pr Iguerouada Mokrane, et son équipe ont montré que ce poisson a été effectivement contaminé par un parasite, un protozoaire, qui s’est propagé dans les eaux de la rive sud de la Méditerranée. « La consommation de ce poisson ne présente aucun danger pour la santé humaine, d’autant qu’un critère objectif ou subjectif ne montre pas d’impact sur la santé humaine.

Il suffit juste de bien nettoyer le poisson et d’enlever la tête et les résidus», a rassuré le Pr Iguerouada, que nous avons contacté. Il a tenu à signaler que ce travail a été effectué à la demande la direction de la pêche et de l’aquaculture relevant du ministère de l’Agriculture et de la Pêche, « avec qui nous collaborons».

« Suite à cette demande, nous avons procédé à des explorations sur des échantillons, soit une dizaine de poissons vivants, où l’on a trouvé effectivement ce parasite Glugea Sardinallensis (Microsporea, Glugeida) après avoir pensé que c’était du sperme, car les sacs blancs trouvés dans les sardines avaient la même taille que le sperme.

Finalement cette thèse a été écartée parce que les poissons étaient très petits et aucun signe de reproduction n’a été retrouvé chez les poissons identifiés. Il a été donc établi qu’il n’y avait aucune relation avec l’activité de reproduction», a souligné le Pr Iguerouada. Et de préciser que le même parasite a été signalé en Tunisie. Un parasite qui a proliféré, a expliqué le Pr Iguerouada, à cause des températures élevées enregistrées ces derniers mois dans toute la Méditerranée. D’autres facteurs ne sont pas à écarter également, comme la pollution des fonds marins.

Par ailleurs, l’association des consommateurs, Apoce, a affirmé sur sa page Facebook que le parasite retrouvé dans la sardine ne représente aucun danger pour la santé publique. « Il s’agit d’un parasite, identifié comme une espèce de Glugea sardinellensis (Microsporea, Glugeida), qui ne représente heureusement aucun danger pour l’être humain en cas de consommation, il suffit juste de les laver», a affirmé le président de l’association, Mustapha Zebdi, sur sa page Facebook en s’appuyant sur l’analyse du Pr Meddour Abed Errafik, directeur du laboratoire de recherches en aquaculture et pathologie des poissons de l’université de Annaba.

Selon ce spécialiste, l’apparition de ces parasites en cette période « dépend de la saison et de la taille de la sardine, c’est pour cela que nous les retrouvons en grand nombre ces derniers temps et surtout chez la jeune sardine dont la taille varie entre 10 et 12 cm. L’Apoce s’insurge par ailleurs contre le silence des autorités et le manque de communication pour rassurer la population, tout en plaidant pour la création d’un organisme spécialisé à même de produire des avis scientifiques sur les risques sanitaires et alimentaires, à l’image de l’EFSA en France.
Lire la suite

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Home Non classé Sardine contaminée : Un parasite identifié sans danger sur la santé humaine
Facebook Twitter Gplus RSS
© Radio Dzair