formats

Organisation des législatives : Plus 53 000 bureaux et 500 000 encadreurs retenus

Publié le 29/03/2017, par dans Non classé.

Plus de 53 000 bureaux de vote et 4700 structures ainsi que 500 000 encadreurs ont été retenus pour l’organisation des élections législatives du 4 mai prochain.
C’est ce qu’a indiqué le directeur général par intérim des libertés et des affaires juridiques au ministère de l’Intérieur et des Collectivités locales, Amara Lakhdar, assurant que tout est « fin prêt» pour le lancement de la campagne électorale le 9 avril prochain. « Tout est fin prêt pour assurer la campagne électorale et le scrutin du 4 mai prochain. Nous avons arrêté 12 176 centres de vote dont 61 destinés à la communauté algérienne établie à l’étranger. Nous avons prévu 53 135 bureaux de vote dont 390 concerne l’émigration et 166 sont des bureaux itinérants», a déclaré M. Amara sur les ondes de la chaine III de la Radio algérienne, précisant qu’un peu plus de 4 700 structures ont été retenues pour cette échéance électorale. Il a fait savoir que l’administration mobilisera pour l’occasion près de « 500 000 personnes afin d’encadrer les centres et bureaux de vote ainsi que les commissions électorales», soulignant que sur les « 1088 listes électorales déposées 940 ont été retenues, 181 ont connu un rejet dont 33 ont été réhabilitées, par la suite, sur décision de justice».

Interrogé sur les raisons du rejet de ces listes, M. Amara a évoqué, entre autres, l’absence des procès-verbaux des magistrats concernant la souscription de signatures, le nombre de femmes requis non atteint, les doubles candidatures et les dossiers incomplets. Le même responsable a souligné que le nombre d’électeurs concernés par ce scrutin, à l’issue de la révision exceptionnelle des listes électorales, est de « 23 251 503 électeurs dont 45,85% sont des femmes, alors que le nombre des nouveaux inscrits est de 768 713 électeurs», notant « la radiation d’un peu plus de 73 000 électeurs entre décédés et multiples inscrits». Evoquant la participation de 50 partis politiques, M. Amara a fait savoir que ces derniers ont « le droit de se faire représenter aussi bien dans les bureaux de vote qu’au niveau des commissions électorales communales et celles des wilayas. Ils peuvent également assister au dépouillement et avoir une copie du procès-verbal». Les partis politiques ont le droit également d’obtenir la liste électorale de la circonscription dans laquelle ils sont représentés, a-t-il ajouté. Lire la suite

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Home Non classé Organisation des législatives : Plus 53 000 bureaux et 500 000 encadreurs retenus
Facebook Twitter Gplus RSS
© Radio Dzair