formats

Oran : Djamel Ould Abbès a joué la prudence

Publié le 06/03/2017, par dans Non classé.

A Oran, avec Abdelkader Hadjouj en tête de liste et aspirant à un deuxième mandat de député, ce sont les fidèles parmi les fidèles de Bouteflika qui vont conduire la liste FLN aux prochaines législatives.
A l’exemple de Houari Benali, lui aussi bien placé sur la liste, le choix a été finalement porté sur les principaux animateurs des anciens comités de soutien au programme du président de la République. « La fumée blanche est enfin apparue», a ironisé, hier, un cadre du parti après avoir eu vent des heureux élus à la candidature. Avec plus de 300 dossiers de candidatures déposés localement, la tâche n’a sans doute pas été facile pour départager les postulants, mais la direction du parti dirigé par Djamel Ould Abbès semble avoir joué la prudence en privilégiant des candidats qui, généralement, ne sont pas issus du milieu local des affaires et surtout qu’ils ne se sont pas impliqués dans les épisodes Benflis I (en 2004) et, dix ans plus tard, Benflis II ou qui ne se sont pas empêtrés directement dans les innombrables conflits qui ont miné le parti localement. A Oran, on semble également avoir sacrifié les grades (ministres ou hauts cadres de l’Etat) et les niveaux d’instruction à la fidélité. Lire la suite

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Home Non classé Oran : Djamel Ould Abbès a joué la prudence
Facebook Twitter Gplus RSS
© Radio Dzair