formats

On vous le dit

Publié le 26/10/2017, par dans Non classé.

Une collégienne de 13 ans torturée à mort par son père

Un terrible drame familial a eu lieu dans la localité d’Achaâcha, à l’extrême est de la wilaya de Mostaganem, dans l’après-midi de mardi. Un père, agent de sécurité, âgé de plus de 40 ans et activant dans le même établissement où étudie sa fille, une jeune collégienne de 13 ans, a torturé celle-ci jusqu’à la mort. Selon des sources bien informées, ce père a infligé de terribles tortures à sa propre fille avant de la tuer. Le présumé assassin, dans le but de camoufler son crime, a évacué lui-même la victime, déjà morte, à l’hôpital de la localité. Les services de sécurité compétents se sont déplacés sur les lieux du drame et une enquête a été ouverte pour déterminer le mobile de ce macabre crime. L’auteur, qui n’est autre que le père, a été arrêté et présenté devant le procureur de la République près le tribunal de Sidi Ali, qui l’a placé sous mandat de dépôt.

Démantèlement d’un réseau de faux-monnayeurs

Un réseau de faux-monnayeurs a été démantelé par les services de sécurité dans la wilaya de Bouira et le mis en cause principal a été arrêté dans la ville de Aïn Bessam (ouest) suite à une plainte déposée par une des victimes. Les faits de cette affaire remontent à il y a quelque semaines, lorsque deux citoyens ont déposé plainte auprès des services de police à Aïn Bessam, après avoir été victimes d’un échange de fausse monnaie de la part d’un des principaux membres de ce réseau sévissant dans la partie ouest de la wilaya de Bouira. Ces faux-monnayeurs tentaient d’écouler leur fausse monnaie sur les marchés hebdomadaires ou près des banques, où ils trompaient les gens en leur proposant l’échange de faux billets de 2000 DA. Le principal mis en cause dans cette affaire (B. M.) a été arrêté à Aïn Bessam. Le faux-monnayeur a aussitôt reconnu les faits en avouant avoir trompé plusieurs victimes.

De la viande impropre à la consommation saisie

Plus de trois tonnes de viande blanche impropre à la consommation ont été saisies récemment par les éléments de la gendarmerie de Tablat, au nord-est de Médéa, a appris hier l’APS auprès du groupement de ce corps sécuritaire. Selon la même source, l’opération de saisie est intervenue suite à un contrôle routinier d’un camion frigorifique au niveau d’un barrage fixe de la gendarmerie sur un tronçon de la RN8, reliant les localités du nord-est de la wilaya. La fouille du camion a permis aux éléments de la gendarmerie de découvrir une importante quantité de viande blanche estimée à 3381 kilos destinée à être écoulée sur les marchés de la capitale sans certificat sanitaire, a-t-on précisé.

Des internautes au service de l’éducation environnementale

Des internautes d’Oran contribuent, d’une manière spectaculaire, à l’éducation environnementale et à l’éveil de la conscience et du civisme, notamment à travers Facebook, dans la perspective de redorer l’image de la capitale de l’Ouest algérien, prétendant à un statut de « métropole méditerranéenne». L’interaction des Oranais sur les réseaux sociaux se traduit par la motivation et la mobilisation pour des initiatives de protection des forêts, massifs boisés et espaces verts, traduites par le reboisement et les campagnes de volontariat de nettoiement. Un jeune volontaire, Djamel, fan de l’environnement, estime que la diffusion de la culture environnementale sur les réseaux sociaux est « très importante et rentable», soulignant que « le contact via internet permet de véhiculer des messages de sensibilisation plus rapidement, à tout moment et en temps opportun». Lire la suite

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Home Non classé On vous le dit
Facebook Twitter Gplus RSS
© Radio Dzair