formats

L’Espagne réitère son soutien à l’autodétermination du peuple sahraoui

Publié le 09/03/2017, par dans Non classé.

Le ministre espagnol des Affaires étrangères et de la Coopération, Alfonso Dastis, réaffirme le soutien au droit du peuple sahraoui à l’autodétermination.
Dans une interview accordée à l’APS, le chef de la diplomatie espagnole, arrivé hier, à Alger, dans le cadre d’une visite officielle, rappelle aussi le lien « historique et affectif» entre l’Espagne et son ancienne colonie. « Le gouvernement (espagnol) soutient les efforts du secrétaire général de l’Onu d’assister les parties à parvenir à une solution politique juste, durable et mutuellement acceptable qui pourvoit à l’autodétermination du peuple du Sahara occidental dans le cadre d’arrangements conformes aux buts et principes énoncés dans la Charte de l’Onu et en conformité avec les résolutions pertinentes du Conseil de sécurité», précise-t-il.

Et d’ajouter : « Tant comme membre du Groupe d’amis pour le Sahara occidental que du Conseil de sécurité, nous avons défendu la centralité des Nations unies et l’importance primordiale de la Mission de l’Onu pour l’organisation du référendum au Sahara occidental (Minurso).» Selon Alfonso Dastis, l’Espagne se solidarise avec le peuple sahraoui à travers « son programmes d’aide humanitaire aux camps de réfugiés, où elle confirme sa position comme un des principaux bailleurs de fonds».

Outre la question sahraouie, le MAE espagnol est revenu sur les relations bilatérales entre son pays et l’Algérie. A son arrivée à l’aéroport d’Alger, il affirme que les deux pays « sont des alliés et des partenaires stratégiques», aussi bien sur le plan politique qu’économique. « L’Algérie et l’Espagne sont des pays alliés et des partenaires stratégiques aussi bien du point de vue politique qu’économique. Mon intention est de renforcer ces liens et d’établir des rapports de travail et d’amitié continus», indique-t-il. Alfonso Dastis a été reçu, dans l’après-midi, par le Premier ministre, Abdelmalek Sellal.

A cet occasion, les deux parties ont procédé, selon un communiqué du Premier ministère, à l’examen des relations bilatérales qui a permis de constater une évolution « positive qu’il convient de consolider». « Les deux responsables ont fait part de leur satisfaction mutuelle, quant à l’état et aux perspectives de développement de la coopération dans un grand nombre de secteurs», lit-on dans le même communiqué. A la veille de la tenue de la prochaine session de la Grande commission mixte algéro-espagnole qui doit avoir lieu à Alger au courant de l’été 2017, il a été fait part de la « disponibilité commune à multiplier les efforts à l’effet de concrétiser, dans les meilleurs délais, l’ensemble des engagements pris, de part et d’autre». Lire la suite

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Home Non classé L’Espagne réitère son soutien à l’autodétermination du peuple sahraoui
Facebook Twitter Gplus RSS
© Radio Dzair