formats

Les lauréats du Prix Katara, une valeur ajoutée au paysage culturel algérien et arabe

Publié le 16/10/2017, par dans Non classé.
Les lauréats du Prix Katara, une valeur ajoutée au paysage culturel algérien et arabe

ALGER – Le ministre de la Culture, Azzedine Mihoubi, a affirmé dimanche que la distinction des trois écrivains algériens par le prix Katara du roman arabe constituait une « valeur ajoutée au paysage culturel algérien et arabe », a indiqué un communiqué du ministère.

M. Mihoubi a qualifié cette distinction de « remarquable », estimant que la consécration de ces trois écrivains était attendue, du fait qu’ils ont réussi à se distinguer sur la scène littéraire arabe.


Lire aussi: Prix Katara du roman arabe 2017: trois écrivains et romanciers algériens distingués


Le ministre a appelé les institutions culturelles et les maisons d’édition à apporter leurs soutiens à ces lauréats.

L’académicien et poète Bachir Dhifallah et les romanciers Abdelwahab Aissaoui et Said Khatibi avaient remporté jeudi à Doha (Qatar) le prix Katara du roman arabe lors d’une cérémonie dans le cadre de la 3e édition du prix Katara.

Lire la suite

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Home Non classé Les lauréats du Prix Katara, une valeur ajoutée au paysage culturel algérien et arabe
Facebook Twitter Gplus RSS
© Radio Dzair