formats

L’armée en alerte

Publié le 01/03/2017, par dans Non classé.

Au cours d’un échange de coups de feu avec les militaires, quatre terroristes ont été blessés et cinq autres se sont rendus avec armes et bagages.
Les soldats de l’ANP ont réussi, hier, à neutraliser un important groupe terroriste lors d’une grande opération militaire dans la daïra d’Azeffoun, à 60 kilomètres au nord-est de Tizi Ouzou. Ces assaillants ont été traqués, pendant plus de 15 jours, par les forces de sécurité qui ont quadrillé une superficie importante du maquis d’Azeffoun faisant jonction avec ceux d’Akerrou et Aït Chaffaâ, avant de donner l’assaut final, au cours de la matinée. Après un échange de coups de feu, quatre terroristes ont été blessés, dont un grièvement, précisent des sources locales qui ajoutent que les cinq autres individus armés ont été surpris à l’intérieur de leur cache et se sont rendus avec armes et bagages, sans résistance.

Il s’agit ainsi d’un coup de filet spectaculaire réalisé dans la région. La neutralisation des 9 sbires de l’ex-GSPC, affiliée à Al Qaîda au Maghreb islamique (AQMI), a eu lieu, selon nos sources, entre le village Aït Ouaissa et Kissoune. Il faut souligner que ce territoire est considéré comme le fief privilégié des éléments de la nébuleuse terroriste de l’ex-GSPC activant, notamment, à l’est de la wilaya de Tizi Ouzou.

Des maquis qui servent de zone de repli et de transit aux individus armés vers les forêts de Yakouren. L’un des terroristes blessés qui serait, selon nos sources, le chef du groupe, a été transporté à l’hôpital de Azazga, alors que ses acolytes ont été transférés vers les structures militaires, précisent aussi nos sources qui parlent d’un nombre important de militaires déployés pour les besoins de cette opération. Celle-ci a été menée par un détachement de l’ANP relevant du secteur opérationnel de Tizi Ouzou.

Des périmètres ont été bouclés par les soldats. Il est, en outre, à préciser que les militaires ont précédé, lors de l’assaut, par des tirs par intermittence à l’arme lourde pour faciliter le passage des forces combinées vers les lieux. Un communiqué du ministère de la Défense nationale (MDN) précise aussi que deux pistolets mitrailleurs de type kalachnikov, un fusil à lunette, un fusil à pompe, cinq fusils de chasse, une quantité de munitions et divers objets ont été récupérés par les militaires qui ont mené cette offensive antiterroriste.

« Dans le cadre de la lutte antiterroriste et grâce à l’exploitation efficiente de renseignements, un détachement de l’Armée nationale populaire relevant du secteur opérationnel de Tizi Ouzou/1re Région militaire a neutralisé 9 terroristes suite à une opération de fouille et de bouclage, menée près de la commune d’Azeffoun, wilaya de Tizi Ouzou», ajoute le document du MDN.

Par ailleurs, il est à rappeler que la dernière opération militaire dans la région s’est soldée par l’élimination de trois terroristes près du village Aït R’houna, en octobre dernier. Les hordes intégristes ont perdu aussi, ces derniers mois, beaucoup de leurs éléments activant dans les forêts d’Aghribs, qui s’étendent jusqu’à Yakouren et Zekri, via Tamgout.

Il y a quelques mois, les forces de sécurité ont réalisé un autre coup de filet dans les environs avec la neutralisation de quatre terroristes à Azazga. Des casemates ont été également détruites, des bombes de fabrication artisanale, des outils pour la confection de système de détonation ont été récupérés dans de multiples opérations de ratissage menées, notamment, à l’est de la wilaya. Lire la suite

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Home Non classé L’armée en alerte
Facebook Twitter Gplus RSS
© Radio Dzair