formats

La liste de l’ex-sénateur FLN rejetée par l’administration à Chlef

Publié le 16/03/2017, par dans Non classé.

Les deux seules listes indépendantes déposées dans les délais au niveau des services de la wilaya de Chlef ont été rejetées par ces derniers pour des motifs différents.
Mais ce qui attire plus particulièrement l’attention, c’est la liste conduite par l’ex-sénateur et mouhafedh FLN de Chlef, M’hamed Mehenni, dont le rejet notifié est justifié par « la non-conformité du programme électoral». Un motif que le tête de liste dit ne pas comprendre dans la mesure où « le programme de notre liste est inspiré essentiellement de celui du président de la République, j’étais d’ailleurs l’un des principaux animateurs de ses campagnes électorales à Chlef, lors des différentes présidentielles».

Pour M. Mehenni, toutes les conditions liées à cette participation électorale ont été respectées à la lettre par son équipe. « Ce n’est pas moi, ancien militant FLN rompu à cet exercice, qui vais faire le contraire», a-t-il précisé avant d’annoncer qu’il va introduire un recours auprès du tribunal administratif local. En tout cas, certains observateurs avertis s’attendaient à une telle issue pour cette liste indépendante qui semble constituer une « sérieuse menace» pour celle du parti FLN, d’autant plus que cette dernière est minée par des divisions et des conflits internes, suite à l’établissement de la liste des candidats aux prochaines législatives.

Pour les mécontents, « les critères de crédibilité, de représentativité, d’alternance et de militantisme ont été foulés au pied par la direction nationale du FLN dans le choix de certains candidats, à l’image de cet ancien député qui n’a pas remis les pieds à Chlef depuis plus de 15 ans, ou de cette femme fonctionnaire au siège du parti à Alger». Et de poursuivre : « Nous ne contestons pas les vrais militants ayant un certain ancrage populaire, comme le tête de liste Ameur Amar, mais les candidats imposés qui ne peuvent même pas mobiliser les électeurs de leur commune d’origine.»

Il faut rappeler que la liste FLN est conduite par le président de l’APW de Chlef, Ameur Amar, suivi du député actuel Dahmani et de son ancien collègue Ahmed Bennaï, qui cumule plus de deux mandats au sein de l’APN, alors qu’en quatrième et cinquième positions, on trouve Mohamed El Agrari, membre de l’APW, et Mohamed Messous, secrétaire général du bureau de wilaya de l’UGTA. Lire la suite

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Home Non classé La liste de l’ex-sénateur FLN rejetée par l’administration à Chlef
Facebook Twitter Gplus RSS
© Radio Dzair