formats

Hocine Necib appelle à une gestion rationnelle de l’eau

Publié le 29/10/2017, par dans Non classé.

Le déficit en pluviométrie auquel fait face le pays depuis quelques années suscite des inquiétudes.
Le ministre des Ressources en eau, Hocine Necib, qui a effectué hier une visite dans la wilaya de Bouira, a appelé à une gestion rationnelle de cette ressource. M. Necib, qui a jugé « appréciable» le taux de remplissage des barrages du pays, estimé à 51%, a reconnu que des populations ont passé un « été difficile».

Pour le ministre, il y a eu des perturbations dans la gestion de l’eau dans pas moins de 22 wilayas du pays. « Nous avons enregistré des perturbations dans l’alimentation en eau des populations de ces wilayas, mais nous ne pouvons pas qualifier cette situation de crise», a-t-il indiqué, appelant au passage les autorités locales à l’entretien des structures destinées au stockage de cette denrée vitale. Tout en mettant l’accent sur les moyens « énormes» mobilisés par l’Etat au secteur de l’hydraulique, le ministre a annoncé que le gouvernement a dégagé un budget spécial dans le cadre de la loi de finances (LF-2018). Destiné aux collectivités locales, un budget de 100 milliards de dinars a donc été alloué dans le cadre des PCD.

« La priorité sera donnée au secteur de l’eau afin que toutes les populations rurales bénéficient d’une alimentation équitable de cette ressource», a ajouté M. Necib en rappelant le programme de l’interconnexion des barrages. Citant le cas de la wilaya de Bouira qui englobe trois infrastructures hydrauliques mobilisant un volume d’emmagasinement atteignant le 1 milliard de mètres cubes, M. Necib a annoncé la prochaine réception de la centrale de dessalement de l’eau de mer d’Alger-Ouest (Tipasa), d’une capacité de
300 000 m3/jour, et ce, pour diminuer la pression sur le barrage de Koudiet Asserdoune alimentant en eau potable 5 wilayas du centre du pays. S’exprimant au sujet des réseaux de distribution d’eau et du programme dégagé visant le renouvellement de cet équipement, M. Necib a déclaré qu’environ 567 communes ne sont pas encore gérées par l’ADE. Lire la suite

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Home Non classé Hocine Necib appelle à une gestion rationnelle de l’eau
Facebook Twitter Gplus RSS
© Radio Dzair