formats

Elections locales : Enjeux et opérations séduction tous azimuts

Publié le 27/10/2017, par dans Non classé.

La campagne pour les élections locales démarre dimanche prochain. Primordialement, c’est le taux de participation qui reste le facteur le plus scruté par les autorités, sensiblement inquiètes après l’abstention lors des dernières législatives.
Déjà que le Premier ministre Ahmed Ouyahia a déclaré mercredi sur la Chaîne 3 que « l’abstention n’est pas une spécificité algérienne» arguant qu’aux Etats-Unis d’Amérique, le président est élu avec moins de 50% de taux participation et que le Parlement européen le soit avec moins de 24%. « Il y a des lectures des résultats des législatives, les pouvoirs publics ont analysé le taux de l’abstention et les états d’opinions, même si les locales sont différentes en termes de proximité des enjeux.

Il y a beaucoup d’inquiétude sur le désaveu des Algériens pour la politique, en plus nous avons cette atmosphère assez négative qu’on vend à la société», explique une source officielle sous couvert d’anonymat. Mais cette même source fait bien de souligner la différence des enjeux entre les législatives et les locales : dans l’intérieur du pays, le dynamisme des listes indépendantes des figures locales chamboule le paysage politique, même si le diktat des chefs de daïra ou des walis limitent l’achoppement positif de ces tendances lourdes.

C’est, en fait, une évolution à analyser : les élites locales, féminines parfois, économiques ou intellectuelles ont d’abord investi les « petits» partis pour casser l’hégémonie des partis traditionnels dans plusieurs régions. Mais la logique FLN-apparatchik avait déjà contaminé même certaines formations.

Par ailleurs, la préparation de cette élection a été marquée par les dénonciations contre l’administration concernant les candidatures refusées. Le pire reste ici l’aveu même de Abdelwahab Derbal, président de la Haute instance de surveillance des élections (HIISe) : « Il n’y a pas de justificatif légal dans l’exclusion de ces candidatures. Malheureusement, la justice a appuyé les décisions de l’administration dans 95% des cas !»
Lire la suite

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Home Non classé Elections locales : Enjeux et opérations séduction tous azimuts
Facebook Twitter Gplus RSS
© Radio Dzair