formats

Décès du général à la retraite Kamel Abderrahim

Publié le 26/10/2017, par dans Non classé.

Le général à la retraite Kamel Abderrahim n’est plus. Agé de 82 ans, il a rendu l’âme dans la soirée d’avant-hier à l’hôpital central de l’armée, Docteur Mohamed Seghir Nekkach (Aïn Naâdja) d’Alger, suite à une longue maladie.
Il a été enterré, hier, après la prière d’el asr au cimetière du même hôpital, en présence des différentes autorités civiles et militaires, avons-nous appris de ses proches.

Natif de la wilaya de Constantine, le défunt avait rejoint en 1957 les rangs de l’Armée de libération nationale (ALN). Selon un communiqué du ministère de la Défense nationale (MDN), le général Kamel Abderrahim a gravi les échelons au sein de l’Armée nationale populaire (ANP) après l’indépendance, où il a assumé plusieurs responsabilités, dont chef des opérations à l’état-major de l’ANP puis commandant de la 2e Région militaire à Oran sous le président de la République Chadli Bendjedid (1979-1984).

Il occupera enfin la fonction de commandant des forces navales jusqu’à sa retraite (1987-1988). Reconverti en investisseur depuis, il avait monté son entreprise IMC, spécialisée, entre autres, dans la commercialisation des produits de dialyse et pharmaceutiques.

Le 24 avril 1993, il a été victime d’un attentat terroriste perpétré à 8h30 devant le siège de son entreprise de fabrication de seringues à Rouiba, à l’est d’Alger. Hospitalisé, il a survécu miraculeusement à ses graves blessures causées par une rafale d’arme d’assaut. Depuis, il traînait de graves séquelles de cet attentat jusqu’au dernier jour de son existence. Selon son entourage, le défunt général à la retraite se distinguait par une intelligence militaire remarquable.

Dans une de ses collaborations avec le journal El Watan, le défunt avait été sollicité pour donner son avis sur la guerre du Golfe. En fin connaisseur, il avait prédit, à la veille de l’invasion du Koweït par les forces armées de l’Irak, que Saddam Hussein devrait déplacer tout son arsenal de l’aviation militaire vers l’Iran à l’effet de lui éviter d’être détruit par les forces américaines. C’est ce qu’avait fait, quelques jours plus tard, l’ancien président de l’Irak malgré ses divergences avec ce pays voisin. Lire la suite

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Home Non classé Décès du général à la retraite Kamel Abderrahim
Facebook Twitter Gplus RSS
© Radio Dzair