formats

Bou Saâda, wilaya déléguée

Publié le 24/03/2017, par dans Non classé.

Le ministre de l’Intérieur a sorti le grand jeu pour pallier la forte tendance du boycott des prochaines élections législatives qui semble caractériser l’ambiance générale, après les scandales de corruption qui ont éclaboussé dernièrement l’ex-parti unique, le FLN.
Cette manœuvre transparaît à travers le meeting, improvisé hier à Bou Saâda, devant une assistance triée sur le volet pour lui annoncer la promotion de cette ville en wilaya déléguée, après avoir donné la parole à deux notables, dont l’un d’eux n’a pas manqué de rappeler qu’une une pétition de 35 000 signataires ayant sollicité les hautes autorités du pays pour l’octroi du statut de wilaya déléguée, est restée sans suite. Auparavant une promesse a été faite que de nouvelles villes allaient être érigées en wilayas déléguées. Mais plus rien. Cette sollicitation renouvelée lors de cette visite aujourd’hui à Bou Saada, a été saisie au vol par M. Bedoui, qui a annoncé tout simplement que « Bou Saâda sera promue wilaya déléguée d’ici la fin de l’année 2017». Avant de préciser que c’est le président de la République qui a tranché la question. Applaudissements et youyous ont fusé dans la salle des fêtes de Bou Saâda, exprimant l’immense joie de l’assistance et un rêve que les Boussaadis ont de tout temps caressé, notamment en 1974 et 1984.

A partir de là, le ministre de l’Intérieur a développé son argumentaire, justifiant « la participation massive pour les prochaines joutes électorales du 4 mai». « Cette annonce, a expliqué M. Bedoui, ira dans le sens de la mobilisation des citoyens, dont l’implication dans cette phase cruciale, que vit le pays, va consolider la sécurité et la stabilité et permettra le lancement de la nouvelle stratégie de développement. Et chacun est libre de voter pour qui il veut.» « Cette promotion de la région de Bou Saâda va dynamiser l’activité économique et créer un pôle de développement. Avant de conclure que Bou Saâda ne devra plus constituer un gisement de prédation des carrières, un lieu d’enrichissement de tout aventurier et il est temps de mettre un terme à cette situation», a conclu le ministre de l’Intérieur. Lire la suite

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Home Non classé Bou Saâda, wilaya déléguée
Facebook Twitter Gplus RSS
© Radio Dzair