formats

Renforcer la coopération entre les secteurs de la culture et la micro-entreprise

Publié le 14/07/2020, par dans Non classé.
Renforcer la coopération entre les secteurs de la culture et la micro-entreprise

ALGER – La ministre de la Culture et des Arts, Malika Bendouda s’est entretenue lundi à Alger avec le ministre délégué auprès du Premier ministre chargé des micro-entreprises, Nassim Diafat sur les voies et moyens à même de renforcer la coopération entre les deux secteurs, selon un communiqué du ministère de la Culture.

Les deux parties ont convenu lors de cette rencontre dans le cadre de la « concertation gouvernementale » à « créer une dynamique culturelle institutionnelle » en s’ouvrant sur les micro-entreprises activant dans le domaine culturel.


Lire aussi: Une feuille de route pour soutenir les start-up en Algérie


Il s’agit aussi d’inciter les jeunes à concrétiser leurs projets en les aidants à entrer dans le monde des micro-entreprises dans tous les domaines culturels offerts, a ajouté la même source.

Dans ce cadre, Mme Bendouda a instruit ses services de former « un groupe de travail » au niveau du ministère de la Culture et des Arts à l’effet de préparer le lancement d’un projet et la réception des candidatures des jeunes désirant créer des micro-entreprises dans les domaines culturels.

Lire la suite

formats

L’acteur Abdelkader Boudjadja n’est plus

Publié le 12/07/2020, par dans Non classé.
L'acteur Abdelkader Boudjadja n'est plus

ALGER- L’acteur algérien Abdelkader Boudjadja est décédé dimanche à Alger à l’âge de 76 ans des suites d’une longue maladie, a-t-on appris auprès de l’Association cinématographique « Adwaa » (Lumières).

Le défunt a entamé sa carrière d’acteur dans les années soixante à la Radio, avant de passer à la Télévision puis au cinéma. Il était surtout connu pour sa participation à des œuvres religieuses ramadanesques et sa passion pour l’histoire islamique.

L’artiste a participé à plusieurs films de cinéma, des téléfilms et des films documentaires, notamment « Hanine » (Nostalgie), les feuilletons sur « Ahmed Bey » et « Aïssat Idir » et « Dhakirat Al-Jasad » (Mémoires de la chair) et le film documentaire sur « Sidi Boumediene« .

Membre actif de l’Association cinématographique « Adwaa », le défunt a également travaillé comme relecteur-correcteur sur plusieurs productions.

Lire la suite

formats

Le chanteur Belkhir Mohand-Akli s’éteint à 69 ans

Publié le 11/07/2020, par dans Non classé.
Le chanteur Belkhir Mohand-Akli s'éteint à 69 ans

ALGER- Le chanteur de folklore kabyle, Belkhir Mohand-Akli, est décédé vendredi à l’âge de 69 ans des suites d’une longue maladie, a-t-on appris auprès de son entourage.

Natif de Boudjima (Tizi Ouzou) en 1951, Belkhir Mohand-Akli a commencé sa carrière musicale au début des années 1960, date à laquelle il se fait remarquer à travers une une émission radiophonique dédiée aux chanteurs amateurs et animée par le défunt Cherif Kheddam.

En 1973, le chanteur enregistré son premier disque, avant de partir -cinq ans plus tard- en France, où il compose une de ses plus célèbres chansons  »A sidi hend avudali ».

Belkhir Mohand-Akli a laissé derrière lui un répertoire riche en chansons qui évoquent notamment l’exil, la patrie, l’identité et la femme. La dépouille de l’artiste sera inhumée cet après-midi au cimetière de Boudjima, au nord-est de Tizi Ouzou, selon ses proches.

Lire la suite

formats

Le chanteur Belkhir Mohand-Akli s’éteint à 69 ans

Publié le 11/07/2020, par dans Non classé.
Le chanteur Belkhir Mohand-Akli s'éteint à 69 ans

ALGER- Le chanteur de folklore kabyle, Belkhir Mohand-Akli, est décédé vendredi à l’âge de 69 ans des suites d’une longue maladie, a-t-on appris auprès de son entourage.

Natif de Boudjima (Tizi Ouzou) en 1951, Belkhir Mohand-Akli a commencé sa carrière musicale au début des années 1960, date à laquelle il se fait remarquer à travers une une émission radiophonique dédiée aux chanteurs amateurs et animée par le défunt Cherif Kheddam.

En 1973, le chanteur enregistré son premier disque, avant de partir -cinq ans plus tard- en France, où il compose une de ses plus célèbres chansons  »A sidi hend avudali ».

Belkhir Mohand-Akli a laissé derrière lui un répertoire riche en chansons qui évoquent notamment l’exil, la patrie, l’identité et la femme. La dépouille de l’artiste sera inhumée cet après-midi au cimetière de Boudjima, au nord-est de Tizi Ouzou, selon ses proches.

Lire la suite

formats

Covid-19: plus de 2.700 artistes ont bénéficié d’une aide financière

Publié le 10/07/2020, par dans Non classé.
Covid-19: plus de 2.700 artistes ont bénéficié d'une aide financière

ALGER – Un total de 2.795 artistes ont bénéficié d’une aide financière dans le cadre de l’opération de soutien aux personnes impactées par la pandémie Covid-19, a indiqué l’Office national des droits d’auteurs et droits voisins (ONDA) dans un communiqué.

« Ce sont quelque 2.795 artistes, dont l’activité a été suspendue du fait du coronavirus, recensés jusqu’au 8 juillet courant ont bénéficié d’allocations versées sur comptes bancaires », précise l’ONDA sur sa page Facebook.

A noter que 5.517 artistes se sont inscrits par internet et 1.084 autres par voie directe ou par fax dans le cadre des aides annoncées, avril passé, par la ministre de la Culture et des Arts, Malika Bendouda.


Lire aussi: Soutien aux artistes: 2217 bénéficiaires et l’opération se poursuit


Rappelant qu’il s’agit d’un recensement requérant une révision des dossiers à mettre en conformité avec les lois, l’Office rassure les inscrits que « les dossiers sont traités avec beaucoup d’intérêt et que la vérification de la conformité nécessite du temps et des efforts ».

Selon le bilan de 2019, l’ONDA compte environ 24.000 membres entre artistes et auteurs.

Lire la suite

formats

« Hourof El Jenna », un spectacle de calligraphie arabe lumineuse

Publié le 09/07/2020, par dans Non classé.

ALGER- Le célèbre artiste plasticien algérien Hamza Bounoua a signé un spectacle de calligraphie arabe lumineuse dont la toile de fond sont les rues de la commune d’Alger centre, annonce le Théâtre d’Alger centre sur sa page Facebook.

Baptisé « Hourof El Jenna » (Lettres de Paradis), ce spectacle qui sublime des photographies par la calligraphie arabe lumineuse vient relancer la scène culturelle en temps de Coronavirus, qui a paralysé toutes les activités culturelles en Algérie.

Le spectacle riche en images artistiques réunit subtilement la sacralité de la lumière et l’authenticité de la calligraphie arabe dans un espace ouvert inanimé.

Ces illustrations lumineuses, qui habillent le vide et l’obscurité de la ville d’Alger, font oublier un tant soit peu la conjoncture difficile que traverse l’Algérie et le monde entier.

Par ailleurs, ce travail artistique permet de véhiculer une image revalorisante de la capitale en mettant en exergue la beauté de son urbanisme et la singularité de son architecture en tant que ville méditerranéenne par excellence.

L’expérience servira certainement, via les réseaux sociaux et autres supports de communication, à la promotion de la ville d’Alger, dont la lumière a été pérennisée dans de nombreuses œuvres d’arts plastiques à travers les siècles.

Lire la suite

Home Articles posted by Admin (Page 3)
Facebook Twitter Gplus RSS
© Radio Dzair