formats

Yasmine Siad dévoile à Alger sa première exposition « Genèse »

Publié le 08/12/2019, par dans Non classé.
Yasmine Siad dévoile à Alger sa première exposition

ALGER – Une exposition de peinture contemporaine célébrant la couleur et des thématiques spirituelles et abstraites par des techniques mixtes a été inaugurée samedi à Alger par la plasticienne Yasmine Siad sous le titre « Genèse ».

Organisée par l’Agence algérienne pour le rayonnement culturel (Aarc), cette première exposition de l’artiste rassemblant une quarantaine d’œuvres est accueillie à la villa Dar Abdeltif.

Une première série de toiles est dédiée à la spiritualité et la méditation, avec une dominance de bleu et de blanc sur des œuvres comme « Procession », « Lévitation » ou « envol » qui évoquent l’élévation et la contemplation.

La maitrise de la couleur et des nuances se décline également dans « Aurore » qui reproduit l’évolution de l’illumination au lever du jour.

Avec cette même palette, Yasmine Siad signe « Casbah » une oeuvre inondée de nuances de bleu, balafrées de fissures banches renvoyant à l’état de délabrement avancé des lieux, avec un silhouette sans traits ni visage, exprimant le désarroi par une forme humaine béante au milieu du tableau.


Lire aussi:

ALGER – Une exposition de peinture contemporaine célébrant la couleur et des thématiques spirituelles et abstraites par des techniques mixtes a été inaugurée samedi à Alger par la plasticienne Yasmine Siad sous le titre « Genèse ».

Organisée par l’Agence algérienne pour le rayonnement culturel (Aarc), cette première exposition de l’artiste rassemblant une quarantaine d’œuvres est accueillie à la villa Dar Abdeltif.

Une première série de toiles est dédiée à la spiritualité et la méditation, avec une dominance de bleu et de blanc sur des œuvres comme « Procession », « Lévitation » ou « envol » qui évoquent l’élévation et la contemplation.

La maitrise de la couleur et des nuances se décline également dans « Aurore » qui reproduit l’évolution de l’illumination au lever du jour.

Avec cette même palette, Yasmine Siad signe « Casbah » une oeuvre inondée de nuances de bleu, balafrées de fissures banches renvoyant à l’état de délabrement avancé des lieux, avec un silhouette sans traits ni visage, exprimant le désarroi par une forme humaine béante au milieu du tableau.


Lire aussi: Le Prix Assia-Djebar 2019 attribué jeudi à Alger à trois lauréats


Les pérégrinations spirituelles de l’artiste se déclinent également dans des œuvres célébrant le mouvement comme « Immatériel », le trait comme « Ascension » ou les trouble dans « Etats d’art ».

Une autre collection de l’exposition « Genèse » dénote d’un travail sur la perspective et la profondeur avec une palette plus sombre de couleur terre sublimée par des dorures comme la toile intitulée « Le fond ».

Eclaboussures de rouge vif et éclats d’or composent « Corrida », un grand format conçu pour montrer le faste de cette pratique et surtout la violence gratuite de la mise en scène dans l’exécution des animaux.

Dentiste de formation, Yasmine Siad est une plasticienne autodidacte qui expose ces travaux pour la première fois.

Elle a également pris part à l’élaboration d’un album de bande dessinée intitulé « Petite dent » pour familiariser les enfants avec les cabinets dentaires et les soins qui y sont prodigués.

L’exposition « Genèse » est ouverte aux visiteurs jusqu’au 19 décembre.

Lire la suite

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Home Non classé Yasmine Siad dévoile à Alger sa première exposition « Genèse »
Facebook Twitter Gplus RSS
© Radio Dzair