formats

«Vous ne devez pas signer la loi de finances 2016»

Publié le 22/12/2015, par dans Non classé.

« En tant que moudjahid et chef de l’Etat, et en respect du serment que vous avez prêté devant la nation, vous ne devez pas signer cette LF 2016, car elle est antinationale et remet en cause la nature sociale de l’Etat.»
Avant la fin de l’année, le président de la République devra signer la loi de finances pour l’exercice 2016. Cette deuxième loi importante dans la vie d’une nation est, cette fois-ci, source de polémique et plusieurs de ses dispositions sont contestées par des partis politiques, des experts et des parlementaires de l’opposition et du pouvoir. Après un passage en force dénoncé, par l’opposition parlementaire, à l’APN et le quitus donné par les sénateurs, des députés de partis de l’opposition ont décidé, dans une dernière tentative de stopper cette loi de finances, de saisir par écrit le président Bouteflika pour lui demander de ne pas la signer. Une loi qu’ils qualifient d’antisociale, d’antidémocratique et surtout d’antinationale.

Dimanche dernier, les présidents des groupes parlementaires PT et de l’Alliance de l’Algérie verte (AAV) ont déposé cette lettre au bureau du directeur de cabinet de la Présidence, Ahmed Ouyahia. La lettre est signée par 92 députés de dix formations politiques : lPT, AAV, FLN, El Binaa, Al Adala, TAJ, ANR, MPA, UFDS, UDS, ainsi que par des sénateurs.

Plusieurs autres parlementaires, notamment FLN et FFS, s’opposent aux articles contenus dans cette loi de finances, mais ont choisi, nous dit-on, de protester à leur façon… Cette missive sera rendue publique dans quelques jours, ce qui permettra au président Bouteflika, selon les signataires, de la lire et de se prononcer sur son contenu. « Nous allons attendre la réaction du président de la République avant d’informer le citoyen de son contenu», affirme une source parlementaire, qui nous livre les grandes lignes de cette requête.

Dans cette lettre, les signataires expliquent que la loi de finances 2016 est le résultat de l’ingérence flagrante de lobbies dans les institutions de l’Etat et aussi dans l’instance législative. « Nous avons dénoncé dans la lettre les visées de ces lobbies qui veulent faire plier le pays et faire main basse sur ses richesses et ses institutions. Nous avons évoqué le détournement et le siphonage des deniers publics», affirment nos sources.

Les opposants à la LF 2016 évoquent aussi les méthodes antidémocratiques et anticonstitutionnelles utilisées pour imposer ce projet de loi de finances à la nation. « Nous avons dans le détail expliqué comment les responsables de l’APN ont enfreint le règlement intérieur, notamment la loi organique 02-99 dont est inspiré le règlement intérieur, pour faire passer la LF 2016», note l’un des signataires.

Dans la lettre, les parlementaires de l’opposition rappellent, au chef de l’Etat, les promesses qu’il a faites aux Algériens relatives au respect de ses responsabilités. Ils s’adressent également au moudjahid qu’il est pour le sensibiliser à revoir le contenu de cette loi de finances. « En tant que moudjahid, en respect de vos responsabilités de chef de l’Etat et du serment que vous avez prêté devant la nation, vous ne devez pas signer cette loi de finances, car elle remet en cause les acquis arrachés durement par les Algériens.

Le plus grave est qu’elle remet en cause la nature sociale de l’Etat algérien», précisent les signataires de la lettre. Rappelons que ces députés ont, auparavant, lancé une pétition et un appel de détresse à leurs collègues sénateurs pour bloquer ce projet de loi, un cri qui n’a malheureusement pas été entendu. Le président Bouteflika entendra-t-il cet appel de détresse ou fera-t-il la sourde oreille, comme à la demande d’audience du Groupe des 19-4 ?
Lire la suite

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Home Non classé «Vous ne devez pas signer la loi de finances 2016»
Facebook Twitter Gplus RSS
© Radio Dzair