formats

«Vous allez avoir des surprises»

Publié le 03/11/2016, par dans Non classé.

Djamel Ould Abbès, 82 ans, nouveau secrétaire général du FLN depuis le 22 octobre, a intérêt à mieux maîtriser les bouleversements du monde et les subtilités de la politique chinoise. En recevant hier, au siège du parti, l’ambassadeur de la République populaire de Chine, il s’est laissé aller à certaines confidences personnelles.
Il a ainsi rappelé que lors de ses études de médecine en ex-RDA, on lui avait offert un portrait de Mao peint sur soie, qu’il gardait jalousement chez lui. Mais voilà, le patron du FLN est en retard d’une guerre. Depuis 1979 et les réformes d’inspiration libérale lancées par Deng Xiaoping, l’héritage du Grand Timonier est des plus embarrassant pour le Parti communiste chinois, qui préfère ne pas trop s’attarder sur son legs.
En outre, dans la série de louanges qu’on s’échange dans ces circonstances, l’ancien ministre de la Santé a rappelé les liens étroits qui lient les deux pays et « l’aide très importante fournie par les frères chinois durant la Guerre de Libération».

Il a également souligné le rôle joué par le président Bouteflika, alors ministre des Affaires étrangères de Boumediène, présidant la 29e session de l’Assemblée générale, et qui avait tout fait pour que la République populaire de Chine récupère son siège au sein du Conseil de sécurité au détriment de Formose. Pour Djamel Ould Abbès, depuis l’arrivée au pouvoir de Bouteflika, « les grands chantiers lancés par l’Algérie, comme celui de la Grande Mosquée, ont été attribués aux compagnies chinoises». Enfin, il a proposé que « la langue chinoise soit enseignée dans les écoles algériennes».

Le secrétaire général du FLN a également eu à répondre sur l’état de santé du Président. Dans une déclaration à un journal en ligne, il a assuré que le chef de l’Etat « va se remettre à marcher dans quelques mois, inch’Allah» Aux journalistes, Oud Abbès a d’abord demandé qu’on ne lui pose plus de questions sur l’état de santé de Bouteflika, tout en les assurant qu’ils auront bientôt des « surprises». « Vous allez avoir des surprises», a affirmé l’ancien ministre de la Solidarité, tout en précisant qu’il tenait ces propos en tant que médecin et non en tant que secrétaire général du FLN.
Lire la suite

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Home Non classé «Vous allez avoir des surprises»
Facebook Twitter Gplus RSS
© Radio Dzair