formats

Volkswagen s’installe officiellement en Algérie

Publié le 28/11/2016, par dans Non classé.

L’usine de Relizane assemblera les modèles phares du groupe : la Seat Ibiza, la Golf 7, la Skoda Octavia et la Volkswagen Caddy.
C’est désormais fait. Le groupe Volkswagen et son partenaire algérien Sovac ont signé, hier au siège du ministère de l’Industrie, le protocole d’accord pour la construction d’une usine de montage de véhicules dans la zone industrielle Sidi Khettab, à Relizane.La cérémonie de signature s’est déroulée en présence du ministre de l’Industrie et des Mines, Abdesselam Bouchouareb, des ambassadeurs d’Allemagne, d’Espagne et de la République tchèque à Alger, des représentants des filiales allemandes Skoda, Volkswagen et Seat ainsi que des cadres du ministère de l’Industrie et des Mines. Le ministre de l’Industrie, qui a présidé la cérémonie, s’est dit « heureux» de cet accord, estimant que « ce partenariat montre la volonté et l’engagement des pouvoirs publics à diversifier l’économie et accompagner des véritables investisseurs».

Qualifiant la cérémonie d' »épisode qui fera date dans la longue marche qui forme la trame dans notre volonté commune de diversifier nos relation économiques», M. Bouchouareb rappelle que « depuis deux ans et demi au sein du gouvernement, j’ai eu un objectif central qui est de concrétiser l’ambition de réindustrialiser le pays pour diversifier notre économie et restaurer sa compétitivité afin de nous positionner à l’international». « La nouvelle joint-venture entre Sovac et Volkswagen qui s’engage pour la première fois en Afrique avec ses quatre filiales (Volkswagen, Seat, Volkswagen utilitaire et Skoda), c’est la preuve que nous avons un avenir industriel, qu’on peut produire chez nous à des conditions compétitives».

« Nous construisons des usines et c’est une dynamique irréversible qui est enclenchée» a-t-il dit, soulignant que « l’Allemagne a toute sa place dans la branche automobile en Algérie». Le ministre est revenu sur « les mesures incitatives» mises en place par le gouvernement pour faire bénéficier les investisseurs dans le montage de véhicules et dans la sous-traitance industrielle, notamment le régime fiscal préférentiel (TVA et droits de douane).

500 000 unités/an en 2019

« Avec les projets lancés et à venir, le prochain objectif est l’accélération de la mise en place d’une filière locale, qui est une nécessité», a-t-il indiqué, tablant sur « un objectif d’ici 2019 de 500 000 unités, tous types de véhicules confondus (tracteurs, véhicules, camions…)». Il a précisé que pour les véhicules, le taux d’intégration locale évoluera entre 15% et 40% et pour les autres branches, ce taux sera de 50 à 80%.

Le vice-président exécutif de Volkswagen, Josef Baumert, s’est dit de son côté « fier» de signer le protocole d’accord après de longues négociations. « Le groupe Volkswagen a décidé de participer avec son partenaire Sovac dans ce projet. C’est la conséquence logique de consolider notre base commerciale et de la développer dans le futur», a-t-il déclaré. Le représentant de Volkswagen promet que la production sera « du même standard que dans toutes les usines Volkswagen dans le monde» et que son groupe s’engage « à former les collaborateurs de ce site (usine de Relizane, ndlr) aux standards Volkswagen en les invitant dans les sites de Volkswagen en Europe».

Golf 7, Octavia, Ibiza et Caddy

Josef Baumert a souligné qu’à partir de 2020, la capacité de production dépassera les 100 voitures/jour, révélant les quatre modèles qui seront montés dans l’usine de Relizane. « Nous allons assembler les modèles les plus modernes, la Seat Ibiza, la Golf 7, la Skoda Octavia et la Volkswagen Caddy», a-t-il indiqué, remerciant le gouvernement algérien pour tout le support pour mettre au point ce projet. Sans omettre de remercier aussi Sovac « qui nous a permis de réaliser ce projet».

Le PDG de Sovac, Mourad Oulmi, s’est dit de son côté « très heureux» que ce projet soit concrétisé. « C’est un jour important pour Sovac et pour l’Algérie qui vient d’attirer le géant mondial de l’automobile. Grâce à la clairvoyance du ministère de l’Industrie, tous les obstacles ont été levés», s’est-il réjoui. Pour M. Oulmi, « c’est un moment historique dans toute la région Mena, où Volkswagen s’installe pour la première fois». Il s’est dit « convaincu et déterminé à franchir d’autres étapes encore plus importantes».

Le groupe Volkswagen s’est associé à son distributeur Sovac pour produire 100 000 véhicules par an avec un investissement de 170 millions d’euros. La sortie de la première voiture des chaînes de montage de cette usine, la Golf 7, est prévue pour la fin du premier semestre 2017. Le taux d’intégration locale sera de 15% et évoluera pour atteindre 40% au bout de cinq ans. L’usine Volkswagen permettra la création de 1400 emplois directs et des milliers d’autres avec les différents métiers de la sous-traitance industrielle.
Lire la suite

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Home Non classé Volkswagen s’installe officiellement en Algérie
Facebook Twitter Gplus RSS
© Radio Dzair