formats

Une vaste opération de ratissage déclenchée

Publié le 30/10/2016, par dans Non classé.

Vendredi soir, un brigadier de police a été tué dans un restaurant, dans le quartier Ziadia, au nord de Constantine.
Selon des sources fiables, Amar Boukaabour, âgé de 40 ans et originaire de Tébessa, était en train de dîner quand un groupe composé de trois à quatre individus a fait irruption, lui tirant dessus à plusieurs reprises, avant de prendre la fuite. La victime a succombé à ses blessures au cours de son transfert vers le CHU par la Protection civile.

Le lieu de l’attentat, le restaurant Essalam, est situé à proximité du siège du 12e arrondissement de la police, ce qui rend plausible la thèse de la piste terroriste, privilégiée depuis le début par les enquêteurs.

D’autant que l’arme du policier a été subtilisée. « Selon les premiers témoignages, ces individus se sont dirigés directement vers la victime qui dînait, lui ont tiré dessus et ont pris son arme de service avant de s’enfuir», a précisé notre source. Une opération de ratissage d’envergure, menée par les forces combinées, a été déclenchée dans cette région, située sur les hauteurs de Constantine, à savoir Ziadia, Djebel Ouahche et la cité Emir Abdelkader (Faubourg).

Ce triangle, durant la décennie noire, était infesté de groupes terroristes, particulièrement Djebel Ouahch. Ce maquis servait de base arrière aux GIA, une fois leurs forfaits et exactions commis. D’ailleurs, c’est cette même périphérie qui a été le théâtre du dernier attentat terroriste commis à Constantine, le 15 avril dernier, où quatre militaires, dont un lieutenant, ont été tués lors d’une opération de ratissage.
L’information de l’attentat a vite fait le tour de la ville, replongeant la population dans un passé assez récent où les attentats ciblés étaient légion.

Le policier a été inhumé, hier, après la prière d’El Asr, au cimetière principal. Il a été accompagné à sa dernière demeure par ses collègues et une importante foule.

A l’heure où nous mettons sous presse, l’opération de ratissage est toujours en cours et les forces de l’ordre restent en alerte.
Lire la suite

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Home Non classé Une vaste opération de ratissage déclenchée
Facebook Twitter Gplus RSS
© Radio Dzair