formats

Une usine ouverte hier à Alger

Publié le 22/11/2017, par dans Non classé.

L’usine du groupe TMC pour la fabrication de plaquettes de frein a été officiellement inaugurée.
Le groupe Tahkout (TMC) a officiellement inauguré, hier, son usine de production de plaquettes et garniture de frein en Algérie. Dotée des derniers outils de fabrication, l’usine Bull Brakes, qui est située à Réghaïa (Alger), à proximité du siège et des showrooms de Cima Motors, a une capacité de production de 30 000 plaquettes/jour.

Cette usine aura à couvrir « 30% de la demande du marché national», avec les 10 millions d’unités qui y seront produites annuellement, a indiqué Abderrezak Bouharissa, directeur des projets du groupe Tahkout. L’usine emploie actuellement un effectif de 450 personnes, dont 25 ingénieurs, 40 superviseurs et 45 techniciens, et aura à produire quelque 270 modèles de plaquettes.

Sur le marché, il existe en tout 350 modèles de plaquettes de frein. Le groupe Tahkout cible à travers son usine, pour laquelle il a consacré un investissement de 2,5 milliards de dinars, les différentes unités de montage automobile activant en Algérie, le service après-vente (SAV), et même l’exportation vers d’autres pays.

« On travaille pour toutes les marques», a souligné le chargé des projets Tahkout qui a précisé par ailleurs que « pour donner la chance aux jeunes, 90% des employés de l’usine sont des universitaires». L’usine tourne à raison de trois shifts par 24 heures et « les plaquettes de frein qui y sont fabriquées peuvent être montées directement sur les véhicules», rassure Abderrezak Bouharissa.

Cela dit, l’inauguration de cette usine a eu lieu en présence du wali d’Alger, Abdelkader Zoukh, qui, accompagné du PDG du groupe Tahkout, Mahieddine Tahkout, et de ses cadres, a eu, à cette occasion, à suivre tout le processus de fabrication de ces plaquettes de frein. Ainsi, après l’agréage de la matière première et consommable, ce processus commence par la ligne de préparation des recettes « compound» assistée par ordinateur, et au même moment se fait le traitement de surface des supports métalliques (grenaillage et rugosité).

L’étape suivante verra l’homogénéisation de la recette d’un côté et l’application du revêtement d’adhésion pour les supports. Vient par la suite la ligne 4 des presses pour le compactage à haute température pendant 6 minutes, puis subir un autre traitement thermique pendant plusieurs heures. Les opérateurs de l’usine procèdent par la suite au taillage (usinage), puis au traitement de surface des plaquettes (sablage puis revêtement anticorrosif) et enfin la finition (antibruit, ressorts de fixation et emballage) qui clôture le processus de fabrication. Lire la suite

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Home Non classé Une usine ouverte hier à Alger
Facebook Twitter Gplus RSS
© Radio Dzair