formats

Une première sortie pour Ahmed Ouyahia !

Publié le 24/08/2017, par dans Non classé.

Le Premier ministre, Ahmed Ouyahia, effectuera, aujourd’hui, sa première sortie publique depuis son installation à la tête du gouvernement.
Rappelé aux affaires avec pour mission de « corriger» la trajectoire prise par le gouvernement Tebboune, limogé moins de trois mois après sa nomination, le nouveau locataire du palais du Dr Saâdane commence par là où avait terminé son prédécesseur : la réunion préparatoire de la prochaine tripartite. En effet, Ahmed Ouyahia réunira, ce matin à Alger, l’Union générale des travailleurs algériens (UGTA) et le patronat. Selon une source gouvernementale citée par l’agence APS, cette réunion, la première, « se veut une rencontre de prise de contact et d’échanges préliminaires entre les trois partenaires dans le but d’une meilleure concertation».

Lors de cette rencontre, le patronat sera représenté par, notamment, le FCE de Ali Haddad, la Confédération générale des entreprises algériennes (CGEA), l’Union nationale des entrepreneurs publics (UNEP), la Confédération nationale du patronat algérien (CNPA), la Confédération des industriels et des producteurs algériens (CIPA), la Confédération algérienne du patronat (CAP), l’Union nationale des investisseurs (UNI), la Confédération générale du patronat-BTPH (CGP-BTPH) et l’Assemblée générale des entrepreneurs algériens (AGEA). Comme d’habitude, face à la multiplication des partenaires économiques, le gouvernement choisit le syndicat unique, l’UGTA.
N’étant pas un fervent défenseur du pluralisme syndical, Ahmed Ouyahia ignore, à son tour, les syndicats autonomes qui restent pourtant très représentatifs au niveau de la Fonction publique qui emploie plus de deux millions de personnes.

Tranquilliser les partenaires ?

L’objectif de la réunion n’est pas encore défini. Le Premier ministère n’a pas communiqué sur le sujet. Mais tout porte à croire que le nouveau Premier ministre tentera de rassurer « ses partenaires» qui se sont, rappelons-le, ligués contre Abdelmadjid Tebboune, allant jusqu’à menacer de rompre le pacte économique et social. « Cette rencontre de concertation et de coordination sera l’occasion pour les partenaires du pacte économique et social de réfléchir à une alternative économique nouvelle pour permettre au pays de faire face à la crise économique», explique un membre du FCE dans une déclaration à la Radio nationale. Selon ce dernier, la réunion devra permettre aux partenaires « de revoir l’ordre des priorités et de créer aussi les meilleures conditions pour améliorer le climat de l’investissement».

Ahmed Ouyahia et le patronat vont, sans doute, afficher « leur parfaite entente», comme l’a exigé le chef de l’Etat dans son message à l’occasion de la Journée du moudjahid. Dans cette lettre, le président Bouteflika avait, rappelons-le, « appelé le gouvernement et ses partenaires sociaux et économiques à la solidarité, à la mobilisation et à l’unification des rangs afin de mener à bien la bataille du développement et préserver l’indépendance financière de l’Algérie et sa souveraineté sur le plan économique». « Le gouvernement et ses partenaires sociaux et économiques doivent donner l’exemple à notre peuple, par la solidarité, la mobilisation et l’unification des rangs afin que notre pays puisse investir de manière constructive dans les différentes capacités et potentialités de ses enfants», lit-on dans ce message. Lire la suite

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Home Non classé Une première sortie pour Ahmed Ouyahia !
Facebook Twitter Gplus RSS
© Radio Dzair