formats

Une nouvelle méthode d’évaluation dès l’année prochaine

Publié le 15/01/2017, par dans Non classé.

L’école passera à un nouveau système d’évaluation dès l’année scolaire prochaine, a annoncé hier Nouria Benghabrit, ministre de l’Education nationale, lors de son allocution à l’ouverture de la réunion avec les directeurs de l’éducation et des collèges inspectoraux.
Le système actuel d’évaluation, basé sur la notation de la compétence de la mémorisation, néglige d’autres facultés et compétences aussi importantes pour l’apprentissage que sont la synthèse et l’expression orale entre autres, complètement exclues du système d’évaluation actuel, explique la ministre. Une consultation sera lancée au mois de février prochain autour de cette mesure, a annoncé également la ministre. Classer les élèves selon les notes obtenues lors des examens doit céder la place à une méthode d’évaluation faisant que chacun est le meilleur dans ce qu’il sait faire avec l’élargissement de l’éventail des modes d’évaluation, a expliqué Mme Benghabrit en marge de cette rencontre qui s’est déroulée au siège du ministère.

Après l’évaluation de l’application de la réforme et la mise en œuvre de la deuxième génération de programmes et de manuels, « 2017 sera une année pédagogique par excellence». Le secteur verra la poursuite du processus de renouvellement des programmes et manuels à d’autres paliers, conformément aux directives des conférences d’évaluation.

Aussi, l’opération d’actualisation et de formation continue se poursuivra au profit des enseignants et autres fonctionnaires du secteur, mais c’est sur le volet de l’évaluation pédagogique que le département de Nouria Benghabrit table le plus. « Il s’agit de mettre en place une stratégie d’évaluation et d’accompagnement sans laquelle les efforts de la réforme perdront de leur efficacité», explique-t-elle, estimant que le rôle de l’inspecteur prend toute son importance dans la formation des nouveaux enseignants mais aussi des enseignants qui montrent encore une certaine résistance aux nouveautés.

« Les collèges inspectoraux sont le moteur naturel de la remédiation, de l’évaluation et de la mise à niveau», a résumé Mme Benghabrit.
Le ministère de l’Education compte également procéder à la présentation de l’évaluation des résultats du premier trimestre de l’année scolaire en cours. Les résultats, jugés catastrophiques par les enseignants, notamment ceux du palier concerné par la deuxième génération des programmes de la réforme, sont plutôt « normaux», selon la ministre, qui annonce une rencontre le 28 janvier dédiée à l’évaluation des résultats, suivie d’une journée sur la pédagogie intégrée le 31 du même mois.

Le secteur engagera également une consultation sur les mathématiques en vue de « remettre sur rails» la méthode d’enseignement de cette matière qui connaît beaucoup de dysfonctionnements, de même que la réticence des enseignants au principe de la liberté d’initiative : selon la présentation faite par le ministère, 90% des professeurs se limitent au manuel comme unique référence.
Lire la suite

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Home Non classé Une nouvelle méthode d’évaluation dès l’année prochaine
Facebook Twitter Gplus RSS
© Radio Dzair