formats

Une nouvelle cimenterie entre en exploitation à Constantine

Publié le 10/12/2016, par dans Non classé.

Une unité de production de ciment, particulièrement les mortiers et le ciment colle, est entrée en production jeudi à Constantine.
L’investissement, qui a coûté 15 millions d’euros, s’inscrit dans la stratégie nationale visant à atteindre l’autosuffisance en la matière à l’orée de 2017.

L’Algérie consomme annuellement environ 22 millions de tonnes de ciment, dont 18 millions de tonnes sont produits localement et près de 4 millions de tonnes issus de l’importation. L’Etat s’est donc lancé dans la réalisation de plusieurs cimenteries à travers le territoire national pour atteindre ses objectifs, dont celui de se défaire de l’importation. « Nous nous attendons à une augmentation de la production du ciment de 4 millions de tonnes d’ici la fin 2016 avec l’entrée en production de deux nouvelles cimenteries, ce qui permettra de substituer presque totalement les importations du ciment par le produit national», a indiqué M. Bouchouareb lors de l’une de ses déclarations à la presse.

Et de préciser : « Avec les cimenteries existantes, celles en phase finale de livraison et celles en cours de lancement, je peux dire, aujourd’hui, que la bataille de la production est gagnée.»

L’unité de Constantine, inaugurée par le chef de l’exécutif Kamel Abbas, est implantée dans la zone industrielle El Tarf, dans la commune Ben Badis (ex-El Haria), à une trentaine de km au nord du chef-lieu de la wilaya. Selon les informations communiquées à la presse, elle affiche une capacité de production annuelle de 300 000 tonnes de ciment. « L’usine, affiliée à l’entreprise mère de Sidi Bel Abbès, est la première du genre à l’Est du pays. Elle a été réalisée dans le cadre des IDE, conformément à la règle 51/49», nous a-t-on précisé.

Elle utilise les matières premières locales, d’où « le taux d’intégration estimé à 95%». Le projet de l’usine de Constantine a mis trois années avant de prendre forme. Sa mise en production a permis le pourvoiement de pas moins de 30 postes d’emploi directs. Les prévisions des dirigeants prévoient l’ouverture de 100 nouveaux postes de travail à l’issue de l’extension de ses activités dont la création de plusieurs unités de production de matériaux du BTP.

La capitale de l’Est, qui est déjà dotée d’une cimenterie, celle de Hamma Bouziane, détiendrait en matière d’investissement un autre projet du même acabit. Il s’agit de la réalisation d’une usine de production de ciment par le groupe Cevital. Il serait question d’une production de 8 millions de tonnes de ciment et de la création de plus de 700 postes d’emploi. Lire la suite

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Home Non classé Une nouvelle cimenterie entre en exploitation à Constantine
Facebook Twitter Gplus RSS
© Radio Dzair