formats

Une note secrète révèle comment l’Anep obéit aux directives

Publié le 03/02/2016, par dans Non classé.

C’est un document qui renseigne un peu mieux sur le fonctionnement opaque de l’Agence nationale d’édition et de publicité (ANEP) détentrice du monopole sur la publicité institutionnelle, véritable vache à lait pour les titres qui bénéficient du soutien du régime.»
Ainsi, le site en ligne algériepatriotique vient de lever un lièvre en publiant un courrier officiel, datant de février 1995, classé « secret», et destiné au directeur de l’Anep de l’époque. Le document montre comment Lahcène Seriak, directeur de cabinet de Abderrahmane Méziane Cherif, ministre de l’Intérieur en 1995, exige du directeur de l’Anep de ne faire bénéficier du portefeuille publicitaire du ministère de l’Intérieur, qui constitue l’essentiel de la manne publicitaire gérée par cette agence, que les titres publics, mais également les quotidiens El Acil et L’Authentique, deux publications du général Mohamed Betchine, en poste à la Présidence comme conseiller politique du président Liamine Zeroual.

« Les supports devant être exclusivement utilisés sont les titres publics (exception faite d’Echaab et d’El Khabar) ainsi que les journaux Al Acil et L’Authentique», écrit le directeur de cabinet qui mouille au passage l’ancien chef de gouvernement, Mokdad Sifi, mais épargne son ministre de tutelle, Meziane Cherif.

« Suite à notre conversation téléphonique et conformément aux directives du chef du gouvernement…», tient à préciser Lahcène Seriak qui comme le rappelle le site algeripatriotique aura des démêlés avec la justice plus tard, dans une affaire de détournement de foncier à Alger. Dans la missive adressée au directeur de l’Anep, le directeur de cabinet du ministre de l’Intérieur somme le patron de l’agence de publicité de distribuer les annonces des communes, daïras et wilayas, ainsi que de toutes les institutions relevant du ministère de l’Intérieur (DGSN, Protection civile, etc.) qu’aux journaux cités, et de passer outre le choix des annonceurs. « Vous voudrez bien réorienter les encours publicitaires émanant des collectivités locales et de leurs démembrements vers ces organes sans tenir compte des bons de commande», écrit-il.

Ces révélations interviennent dans un contexte de guerre larvée entre Mohamed Betchine et Khaled Nezzar (le site algeriepatiotique est la propriété du fils de l’ancien ministre de la Défense nationale, ndlr). Lors d’un entretien accordé au quotidien arabophone Ennahar, Mohamed Betchine accusait, sans jamais le citer, l’ancien ministre de la Défense.

Il affirmait que lui et l’ex-président Zeroual ont été « poussés à quitter le pouvoir» et que les négociations menées avec les deux leaders de l’ex-FIS, Abassi Madani et Ali Benhadj, ont été « torpillées». A la suite de ces accusations, Khaled Nezzar contre-attaquait dans l’autre quotidien arabophone Echorouk et accusait Mohamed Betchine d’être responsable « des tortures des jeunes manifestants», durant les événements d’Octobre 1988. Lire la suite

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Home Non classé Une note secrète révèle comment l’Anep obéit aux directives
Facebook Twitter Gplus RSS
© Radio Dzair