formats

Une marche empêchée à Batna

Publié le 13/12/2017, par dans Non classé.

Les services de l’ordre ont empêché, dans la matinée d’hier, une marche, initiée au centre-ville de Batna, contre la marginalisation de tamazight en raison du refus du Parlement à inscrire la proposition émise par les députés du parti de Louisa Hanoune (PT). La marche était organisée par des activistes, rejoints par les étudiants de l’université Batna 1 et devait démarrer du rond-point Hadj Lakhdar en direction de la wilaya.

Les activistes en question, dont une vingtaine a été embarquée, déclarent avoir été réprimés par la police qui a usé de la force pour empêcher la marche, justifiant l’intervention par l’absence d’autorisation et qualifiant l’action d’attroupement illégal. Parmi les personnes atteintes par cette répression, ils citent notamment une femme enceinte, épouse d’un des activistes les plus en vue de la région, Fouad Gasmi en l’occurrence. Par ailleurs, les manifestants ont exprimé leur colère contre les autorités qui, selon eux, pratiquent la politique des deux poids deux mesures puisque, précisent-ils, la marche pour le soutien d’Al Qods, qui s’est déroulée vendredi dernier, n’a pas été empêchée, bien que les marcheurs n’aient engagé aucune demande d’autorisation.
Lire la suite

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Home Non classé Une marche empêchée à Batna
Facebook Twitter Gplus RSS
© Radio Dzair