formats

Une «honte» pour les Blidéens !

Publié le 28/05/2016, par dans Non classé.

Chakib Khelil pousuit son périple national et continue aussi d’alimenter les débats et les polémiques.
Après les zaouïas, celui par qui le scandale arrive semble se rapprocher des industriels. Jeudi, il a été l’hôte de la ville de Blida. Invité par une association nationale pour donner une conférence à la salle du complexe Sim, sa présence à Blida, aux côtés d’industriels, n’a pas laissé indifférents les internautes.

Sur les réseaux sociaux, on parle de honte ! « La venue de Chakib Khelil à Blida est une honte pour notre ville. Je dénonce les agissements de cet individu, qui ne mérite en aucun cas qu’on l’applaudisse chez nous», commente un facebooker sur la page Blida Services.

« Qu’est-ce qu’il vient faire ici ? Il veut l’appui des richards de Blida ? Je crois que c’est le début d’une campagne électorale, il a bien servi les banques étrangères, donc c’est l’homme que l’Occident voudrait au pouvoir», ajoute une autre personne. « Trop triste pour ma ville. On vient de l’éclabousser en recevant un imposteur ! J’ai honte !», se désole une dame dans le même espace interactif. Un facebooker voit que les hautes autorités du pays pensent à préparer un vote sanction (future présidentielle), en utilisant la « carte» Chakib Khelil.

« C’est juste une diversion pour que quand il se présentera aux élections, les gens voteront pour un candidat déjà désigné par le pouvoir.» Selon un autre commentaire, la culpabilité de Chakib Khelil ne mérite même pas de débat : « Il suffit de faire une petite recherche sur le Real Estate History de l’Etat du Maryland pour comprendre que nous n’avons même pas besoin d’un procès pour l’annoncer coupable…

En tous les cas, ce ne sera pas la première fois qu’un voleur revient au pays encore plus fort qu’avant.» Un facobooker ironise, en qualifiant la présence de Chakib Khelil dans une rencontre à Blida comme étant un « séminaire portant sur l’initiation à la création des sociétés offshore».

Par ailleurs, une minorité de personnes défendent l’ancien ministre de l’Energie à travers la même page facebook. « J’estime que sa courageuse tournée confirme son innocence et son attachement à son pays. La présomption d’innocence signifie qu’une personne, même suspectée d’une infraction pénale, ne peut être considérée comme coupable lors d’une procédure d’instruction pénale et avant d’en avoir été déclaré comme tel par des juges au terme de cette procédure.»

Ce commentaire a suscité plusieurs réactions, dont la suivante : « C’est à la justice de l’innocenter et non aux zaouïas. Présomption d’innocence pour quelqu’un qui a fui le pays ? C’est à lui de prouver devant la justice. Le peuple a besoin de connaître la vérité. On ne revient pas comme ça comme si de rien n’était.» Enfin, le mystère « Chakib Khelil» plane toujours, tant qu’une enquête judiciaire n’a pas été diligentée pour mettre la lumière sur un scandale prouvé en « off shore» ! Lire la suite

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Home Non classé Une «honte» pour les Blidéens !
Facebook Twitter Gplus RSS
© Radio Dzair