formats

Un report qui nourrit les spéculations

Publié le 20/12/2016, par dans Non classé.

Un nouveau report, des interrogations, de folles rumeurs… Le projet de loi sur la santé ne passera pas à l’APN avant 2017.
Déposé par le gouvernement sur le bureau de l’Assemblée il y a plus de deux mois, le texte a fait l’objet de plusieurs déprogrammations. La commission santé de l’APN chargée de son examen a encore reporté l’échéance, hier, laissant ainsi libre cours à des interprétations en tout genre dans les couloirs du Parlement. « Le gouvernement a retiré le texte», a annoncé le député FJD Lakhdar Benkhelaf, dans un post publié, dimanche après-midi, sur sa page facebook. Le député fait là une interprétation de la décision « du président de l’APN de reporter l’examen du projet à une date ultérieure».

Lakhdar Benkhelaf fait également un lien entre cette décision et la polémique suscitée par le scandale de la potion de Toufik Zaibet, le RHB, présentée comme un « remède miracle contre le diabète». Impliqué directement dans la promotion de ce « complément alimentaire», le ministre de la Santé, Abdelmalek Boudiaf, serait, selon le député, sur la sellette et devrait sauter du gouvernement à l’occasion du « très prochain remaniement ministériel».

Moins certaine que son collègue, la députée du Parti des travailleurs et membre de la commission santé, Nadia Chouitem, confirme que les députés ont été informés que l’examen du projet de loi est reporté. « Sans plus de détails. On nous a seulement dit que l’examen est reporté à une date ultérieure. Sans plus», précise-t-elle. Pour l’élue du PT, « le retrait de ce projet est un souhait». « Un tel scénario confirmerait un changement de cap au niveau du gouvernement.

Mais pour l’instant, rien n’indique qu’il y a une véritable volonté de changer», enchaîne-t-elle. Nadia Chouitem rapporte aussi le contenu des discussions à l’APN, qui tournent surtout autour des « effets secondaires du RHB» qui coûteront très cher au ministre de la Santé. « Est-ce que ces reports itératifs ont un lien avec le RHB ? Peut-être. Même les députés FLN parlent aujourd’hui d’un remaniement gouvernemental imminent et le ministre actuel perdra son poste», dit-elle.

Pour sa part, le président de la commission santé, Ali Melaksou, nie tout retrait du projet par le gouvernement. Selon lui, il s’agit juste d’un report et le texte sera étudié en janvier prochain. « Ce report est lié à l’agenda de la commission qui a beaucoup travaillé, ces dernières semaines, avec l’examen du projet de loi de finances et celui portant révision du système de retraite», explique-t-il.

« Il n’y a aucun retrait du texte de la part du gouvernement», ajoute-t-il. Depuis le mois de novembre dernier, l’examen de ce texte a été renvoyé à deux reprises. Mais aucune partie — ministère de la Santé et bureau de l’APN — n’a donné une justification convaincante concernant ce report.
Lire la suite

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Home Non classé Un report qui nourrit les spéculations
Facebook Twitter Gplus RSS
© Radio Dzair