formats

Un quatrième décès à Tipasa

Publié le 08/01/2018, par dans Non classé.

La grippe saisonnière s’étend de plus en plus à travers toutes les régions du pays et on compte déjà quatre décès. La quatrième victime est un jeune homme âgé de 45 ans souffrant d’une maladie chronique.
Il a été admis à l’hôpital de Sidi Ghiles dans la wilaya de Tipasa vendredi et il est décédé 24 heures après, soit le samedi, suite à des complications des symptômes de la grippe. La virulence du virus semble avoir atteint le pic au cours ce début de mois de janvier, puisque de nombreux cas graves ont été signalés et des prélèvements ont été effectués. Sur la majorité des cas prélevés et analysés, le virus du type A a été identifié, dont le H1N1 qui prédomine et suivi du virus H3N2 et d’autres virus. Il est donc clair que la grippe H1N1 a pris place cette année, lors de cette saison grippale avec une forte prédominance du virus A(H1N1) qui était surnommée la grippe mexicaine ou grippe porcine lors de sa première circulation chez l’homme en 2009.

Avec une telle virulence, les spécialistes appellent à plus de vigilance et surtout au respect des règles de prévention notamment la vaccination en l’occurrence les personnes à risques souffrant de maladies chroniques. L’Institut Pasteur d’Algérie avait annoncé, la semaine dernière, avoir enregistré 35 cas de grippe A (H1N1). A noter que La grippe H1N1 est une affection contagieuse des voies respiratoires provoquant des symptômes similaires à ceux de la grippe saisonnière..

Le ministère de la Santé, de la Population et de la Réforme hospitalière a affirmé dans son dernier communiqué que  » tous les cas de grippe enregistrés en Algérie sont des cas de grippe saisonnière toutes types confondues», qui touche des millions de personnes à travers le monde et  » l’Algérie ne fais pas exception tout en s’interdisant de préciser que le A(H1N1) est le plus retrouvé dans les cas prélevés et analysés et de démentir l’existence de grippe porcine alors que les noms de  » grippe porcine » ou  » influenza porcine » qui sont utilisés pour désigner cette affection et de rappeler que la vaccination demeure le moyen le plus efficace pour prévenir la grippe saisonnière et ses complications, a réaffirmé le ministère de la santé dans son communiqué. Selon le directeur de la communication Slim Belkessm, 82% du quota importé de vaccins a été utilisé.

Les quantités ont été réparties sur les structures de santé de proximité et les pharmacies d’officines. Sur un une quantité de deux millions cinq cent mille vaccins recommandée par les experts, un million trois cent milles ont été distribués dans les structure publiques de santé et sept cent mille dans les pharmacies. Actuellement, une rupture de stock a été enregistrée au niveau des structures publiques.

Lire la suite

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Home Non classé Un quatrième décès à Tipasa
Facebook Twitter Gplus RSS
© Radio Dzair