formats

Un public nombreux pour Takfarinas et le groupe « Imzad »

Publié le 19/08/2018, par dans Non classé.
Un public nombreux pour Takfarinas et le groupe

ALGER – Un public très nombreux a fait le déplacement vendredi à l’esplanade Ryadh El Feth à Alger pour assister à un concert animé par le chanteur Takfarinas et le groupe de blues du désert « Imzad ».

ALGER – Un public très nombreux a fait le déplacement vendredi à l’esplanade Ryadh El Feth à Alger pour assister à un concert animé par le chanteur Takfarinas et le groupe de blues du désert « Imzad ».

Organisé par l’Office national des droits d’auteurs et droits voisins(ONDA), ce concert entre dans le cadre du programme « Djazairama » qui clôture la grande caravane musicale qui a vu la tenue de plus de 600 concerts dans plusieurs villes algériennes.

Proposant du bon son de blues du désert alliant poésie tamasheq et rythmes targui, le groupe « Imzad » a séduit son public, dont une partie découvrait le groupe et le style, par l’authenticité de son répertoire et l’énergie que dégage cette fusion ainsi que par la puissance des percussions.

Mené par le chanteur et guitariste Bey Ag Alhousseyni, le groupe a repris des titres de ses albums « Ed’dounia » et « Oulh N’Ahaggar » (le coeur de l’Ahaggar) dont « Tisnante Nayetma » et « Zinezgoumegh » portés par les rythmes combinés du djambé et de la batterie.

En plus de s’inscrire dans l’exploration des musiques et poésies de l’Ahaggar et de proposer un son particulier et propre à la région, les « Imzad » s’ouvrent à des styles comme le reggae et la folk en introduisant le saxophone et la batterie et des jeux de guitare occidentaux. En seconde partie de soirée l’une des plus célèbre voix de la chanson kabyle Takfarinas à fait son apparition sur scène, habillé des couleurs du drapeau algérien, avec son emblématique guitare à double manche.

Le célèbre interprète de « Zaama Zaama » à revisité la plus grande partie de son répertoire oscillant entre chaabi, musique kabyle, raï ou encore alaoui le tout dans un registre world music très élaboré. « Azul », « Louiza », « Fellam » ou encore « Ouraled » sont autant de titres repris et revisités avec, entre autres musiciens, Ammar Chaoui aux percussions.

Inauguré mardi, le programme « Djazairama » se poursuit jusqu’au 19 août avec des spectacles d’artistes comme Cheb Nasro, Chabba Kheira, Djam, l’Algerino, Raina Raï ou encore Madjid Hadj Brahim.

Lire la suite

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Home Non classé Un public nombreux pour Takfarinas et le groupe « Imzad »
Facebook Twitter Gplus RSS
© Radio Dzair