formats

Un plan pour 24 wilayas

Publié le 28/02/2018, par dans Non classé.

Les 24 wilayas touchées par les perturbations de l’alimentation en eau potable ne connaîtront pas ce problème durant la saison estivale prochaine.
C’est le principal engagement du ministère des Ressources en eau pour cette saison estivale. Appuyé par Noureddine Bedoui, ministre de l’Intérieur et des Collectivité locales, Hocine Necib a énuméré, lors d’une rencontre nationale au siège de son ministère, les différentes dispositions prises pour assurer un été paisible, du moins en matière d’alimentation en eau potable.

« Durant l’été 2017, nous avons enregistré 1380 perturbations dans 24 wilayas différentes dues, entre autres, à des fuites dans les réseaux et les canalisations AEP, des pannes électriques et mécaniques ainsi qu’une rareté des ressources. Ceci sans compter les conditions climatiques bien spécifiques à l’été dernier, où des pics de chaleur ont été enregistrés et des feux de forêt nécessitant une plus grande mobilisation de la ressource. Pour éviter que ce scénario ne se reproduise cette année, nous avons prévu d’améliorer la distribution de l’eau potable jusqu’à atteindre une distribution quotidienne dans ces wilayas touchées avant cet été», a déclaré M. Necib.

Concrètement, il annonce la fin de plusieurs projets en cours avant le mois de Ramadhan prochain, prévu à la mi-mai. Parmi ces projets, figure celui du contournement du barrage Mahran vers la wilaya de Sétif au profit de 5 communes où habitent près de 600 000 personnes. Il en est de même pour celui de Ouerkiss qui sera redirigé vers la wilaya de Oum El Bouaghi au profit également de 5 communes d’une densité de 528 000 habitants. Selon le ministre du secteur, les eaux de la station de dessalement d’El Magtaa vont être orientées vers 13 communes de la wilaya de Mascara qui compte 400 000 habitants et celles du barrage de Tichihaf vers la wilaya de Bordj Bou Arréridj au profit de 5 communes.

Ces projets ne sont pas les seules dispositions prises. Il y a également l’établissement d’une feuille de route de prise en charge pour chaque commune ayant souffert de sécheresse l’an passé, l’accentuation des interventions pour éviter les déperditions des ressources et le vol de l’eau en sensibilisant le citoyen, ainsi que la réhabilitation et l’élargissement du réseau d’AEP.

Sur un autre volet, Hocine Necib est revenu sur le sujet des créances des institutions qui dépendent de son secteur non recouvertes auprès des institutions publiques. Il cite d’ailleurs le montant de 7,8 milliards de dinars de créances de l’Algérienne des eaux auprès des APC. Le montant total des créances de cette institution s’élève à 14 milliards de dinars.
Lire la suite

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Home Non classé Un plan pour 24 wilayas
Facebook Twitter Gplus RSS
© Radio Dzair