formats

Un pionnier de l’industrie et de l’automobile s’en va

Publié le 21/11/2016, par dans Non classé.

Le monde de l’industrie algérienne, des affaires et de l’automobile a perdu, hier, l’un de ses pionniers : Abdellah Hasnaoui, PDG du groupe Hasnaoui.
« L’Algérie perd l’un de ses plus grands défenseurs et précurseurs dans le monde de l’industrie et des affaires», a annoncé hier sa famille. Abdellah Hasnaoui a fondé le groupe Hasnaoui en 1964 avec la création de la Société algérienne de fonderie et d’emboutissage (Alfem). Le groupe est constitué, aujourd’hui, de sept sociétés et d’un holding financier. Le défunt a été également le fondateur de la Confédération algérienne du patronat (CAP) et président de la Chambre de commerce de la wilaya d’Alger et de Boumerdès.

Il a toujours, tout au long de sa carrière, œuvré et investi pour l’intérêt et le développement de son pays, et ce, jusqu’à son dernier souffle. Le groupe accumule une compétence incontestable dans des domaines aussi divers que les installations collectives et industrielles, le matériel de travaux publics, les télécommunications et la distribution, l’automobile, les véhicules industriels en partenariat avec les grands groupes internationaux.

Dans l’automobile, le groupe Hasnaoui représente plusieurs marques dont Nissan, Volvo Altruck, Komatsu et est actionnaire dans le capital de Diamal (40%). C’est en 1990 que le groupe a initié, avec la marque Komatsu (deuxième constructeur mondial d’engins de travaux publics) le premier partenariat international de l’Algérie. Cette activité a donné naissance à la filiale GH Komatsu qui sera suivie, en 1991, par la création de la société Nissan Algérie.

Celle-ci deviendra l’un des leaders dans le segment des véhicules de tourisme et utilitaires. Le groupe ne s’arrête pas là, puisqu’en 2001 Altruck Company, représentant exclusif de Volvo Trucks et Volvo Penta, émerge dans un marché déjà occupé par plusieurs marques. Cette filiale occupe une place prépondérante dans le marché algérien des véhicules industriels. Ce n’est pas tout, avec les nouvelles orientations économiques, cet ambitieux acteur de l’industrie algérienne s’emploie à mettre en place une usine Nissan en Algérie avec une forte intégration locale afin de devenir le premier partenaire dans ce secteur. Lire la suite

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Home Non classé Un pionnier de l’industrie et de l’automobile s’en va
Facebook Twitter Gplus RSS
© Radio Dzair