formats

Un nouvel ambassadeur américain à Alger

Publié le 24/06/2017, par dans Non classé.

Diplômé de la célèbre université Georgetown, John Desrocher était, il y a encore quelques jours, sous-secrétaire d’Etat en charge des affaires de l’Egypte et du Maghreb au département d’Etat américain.
John Desrocher est le nouvel ambassadeur des Etats-Unis en Algérie. L’annonce a été officialisée jeudi par le ministère algérien des Affaires étrangères. Il remplace Joan Polaschik, en poste depuis 2014. Diplômé de la célèbre université Georgetown, John Desrocher était, il y a encore quelques jours, sous-secrétaire d’Etat en charge des affaires de l’Egypte et du Maghreb au département d’Etat américain.

Auparavant, le diplomate a successivement été consul général des Etats-Unis en Nouvelle-Zélande entre 2006 et 2009 ; puis, il a rejoint l’ambassade américaine à Baghdad comme ministre conseiller pour la Coordination économique et responsable des questions de politique économique américano-irakiennes, entre 2009 et 2010. Il a également occupé le poste de directeur du Bureau des affaires irakiennes au département d’Etat.

Sur le site du département d’Etat, la fiche de John Desrocher indique que le diplomate a « une vaste expérience dans le commerce international et dans les questions du Moyen-Orient», ayant également servi au profit des affaires économiques et politiques à l’ambassade américaine au Caire (Egypte). Le département d’Etat ajoute qu’il a « participé aux négociations économiques palestino-israéliennes alors qu’il était employé au consulat général des Etats-Unis à Jérusalem à la fin des années 1990».

En février, le nouvel ambassadeur recevait une délégation parlementaire algérienne en visite à Washington, composée du vice-président de l’Assemblée populaire nationale (APN), Djamel Bouras, de la sénatrice Hafida Benchehida, du porte-parole du RND, Seddik Chiheb, et du président du groupe d’amitié parlementaire algéro-américain, Abdelkrim Meheni.

Lors de cette rencontre, celui qui n’était pas encore ambassadeur à Alger a réaffirmé d’une manière très claire que les Etats-Unis appréciaient la stabilité de l’Algérie qui permet d’œuvrer ensemble à la stabilisation de la région. Il a par ailleurs affirmé qu’Alger est un partenaire « solide» des Etats-Unis, et joue « un rôle constructif» dans la promotion de la stabilité régionale.

Le diplomate américain a souligné, à ce titre, la contribution de l’Algérie dans le règlement du conflit libyen, en relevant qu’Alger et Washington déployaient des efforts pour rassembler les Libyens autour d’une solution inclusive qui préserve l’unité de la Libye, son intégrité territoriale et la cohésion de son peuple.

Lire la suite

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Home Non classé Un nouvel ambassadeur américain à Alger
Facebook Twitter Gplus RSS
© Radio Dzair