formats

Un nouveau parc archéologique à Bled El Hadba

Publié le 01/10/2019, par dans Non classé.
Un nouveau parc archéologique à Bled El Hadba

TEBESSA – Un projet national visant à réaliser un parc archéologique sur le site de Bled El Hadba, dans la commune de Bir El Ater (120 km au Sud-est de Tébessa) a été retenu, a annoncé lundi le secrétaire général du Haut-commissariat à l’Amazighité (HCA), Si El Hachemi Assad.

A une question de l’APS posée au cours d’une conférence de presse, animée au terme du colloque international sur la résistance de la femme en Afrique du Nord de l’antiquité au 19ème siècle, le même responsable a assuré qu’un ‘‘important » parc archéologique renfermant diverses pièces archéologiques mises à jour sur ce site sera réalisé.

‘’L’initiative vise à protéger ce patrimoine culturel matériel témoin des civilisations successives dans la wilaya de Tébessa et à la valoriser sur les plans culturel et touristique », a ajouté le responsable du HCA.

Pas moins de 1.400 pièces archéologiques de diverses périodes historiques ont été découvertes sur le site de Bled El Hedba au cours de travaux de terrassement d’un projet intégré d’exploitation et de transformation du phosphate dans le cadre d’un partenariat algéro-chinois.

De son côté, le wali de Tébessa, Moulati Attallah a indiqué qu’une coordination locale et nationale à tous les niveaux est engagée avec le concours du Centre national de recherche en archéologie pour protéger cette importante découverte et la mettre en valeur sur les échelles locale, nationale et internationale.

Un terrain de 5 ha a été choisi pour accueillir ce jardin et les travaux débuteront ‘‘dans les plus proches délais » et répondront aux normes en vigueur de préservation des antiquités, a ajouté le wali qui a affirmé qu’une commission intersectorielle (wilaya, direction de la culture, administration des musées et sites archéologiques et Centre de recherche en archéologie) a été installée pour accompagner ce projet.


Lire aussi: Tourisme: appel à des efforts supplémentaires pour généraliser l’usage de Tamazight


Le même responsable a assuré que le groupe Sonatrach en tant que partenaire du projet intégré d’exploitation et transformation du phosphate à Bled El Hadba assurera le financement de ce parc archéologique.

Le responsable du HCA a également mis l’accent sur le rôle des médias dans la couverture de ces rencontres et l’accompagnement des activités du HCA, et annoncé l’organisation ‘‘prochaine » de stages de formation au profit de journalistes de l’agence APS, la Radio Algérienne, la télévision nationale et de la presse écrite.

Si El Hachemi Assad a également souligné l’importance de coordonner les efforts pour l’élaboration d’un mini-dictionnaire des termes amazighs communs à ses 13 variantes linguistiques pour en faire une référence ‘‘sûre et fondamentale ».

Il a réitéré, par ailleurs, le soutien du HCA à toutes les activités culturelles et scientifiques à l’échelle nationale dans le but de consolider la culture et l’identité amazighes en coordination avec 914 associations culturelles de wilaya.

Les travaux du colloque international sur la résistance de la femme en Afrique du Nord de l’antiquité au 19ème siècle ont été clôturés lundi au terme de trois jours.

Tenue à la salle de conférences de la wilaya, cette rencontre a été organisée par le HCA en coordination avec la wilaya de Tébessa et l’association Thevestis pour l’identité et la culture amazighes.

Lire la suite

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Home Non classé Un nouveau parc archéologique à Bled El Hadba
Facebook Twitter Gplus RSS
© Radio Dzair