formats

Un important dispositif sécuritaire mobilisé

Publié le 05/06/2017, par dans Non classé.

Les services de sécurité de la wilaya de Bouira ont mis en place un dispositif sécuritaire très renforcé pour assurer la sécurité à travers l’ensemble du territoire de compétence.
En effet, des unités de la Gendarmerie nationale ainsi que des patrouilles de police sont en état d’alerte maximale, et ce, depuis l’attentat ayant ciblé, dans la nuit de mercredi à jeudi dernier, un barrage de gendarmerie dans la commune de Larbaâ dans la wilaya de Blida. Des points de contrôle et des barrages filtrants ont été aussi installés à différentes entrées menant au chef-lieu de wilaya. Secouée, dans le passé, par plusieurs attaques terroristes, notamment durant la période du mois de Ramadhan, la ville de Bouira est désormais quadrillée par un dispositif sécuritaire. Des patrouilles de police sont en poste même au moment et après la rupture du jeûne, a-t-on constaté. Par ailleurs, des unités de l’Armée nationale populaire (ANP) ont enclenché une vaste opération de ratissage dans les maquis des communes d’El Adjiba, Ahnif et Ath Lakser, à l’est de la wilaya, a-t-on appris de source sécuritaire.

Des centaines de soldats avec un matériel lourd ont été déployés à l’issue de cette opération décidée à la suite d’informations faisant état de mouvements terroristes dans les maquis de Chréa, a-t-on précisé. Des bulldozers ont été aussi mobilisés pour l’ouverture de pistes dans les massifs boisés difficiles d’accès pour faciliter le déplacement des troupes de l’ANP. Anéantis et dénués de toute stratégie et de moyen de confrontation avec les forces de sécurité, comme ils le faisaient au début des années de terrorisme, les jours du reste de ces groupuscules sont désormais comptés. Une source a révélé que le groupe terroriste ayant ciblé le barrage de gendarmerie à Larbaâ serait retranché dans ces maquis. Des gardes communaux ont été appelés pour épauler les services de sécurité dans le cadre de ce ratissage.

Tous les accès menant vers Ighzer Oumeziave, Thamelaht, deux massifs difficiles d’accès, sont désormais sous le contrôle des militaires. Quatorze terroristes avaient été éliminés au cours d’une opération spectaculaire et de qualité menée par les troupes de l’ANP en février dernier dans les maquis d’El Adjiba. Les militaires avaient, pour rappel, récupéré, à l’issue de cette opération, une quantité importante d’armes et de munitions. Lire la suite

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Home Non classé Un important dispositif sécuritaire mobilisé
Facebook Twitter Gplus RSS
© Radio Dzair