formats

Un enfant meurt dans une crèche, le choc

Publié le 30/09/2016, par dans Non classé.

Un enfant de 3 ans a été retrouvé mort, mercredi, dans la bâche d’eau d’une crèche du quartier Point-du-Jour à Oran. Une enquête a été ouverte pour élucider les circonstances de cette tragédie qui a emporté le petit Mohamed Z. Des sources affirment que « l’enfant s’est noyé dans cette bâche d’eau», alors que l’enquête suit son cours.
M. Fodala, directeur de l’action sociale d’Oran, a précisé que la première mesure prise par le wali a été la fermeture de ladite garderie. Notre interlocuteur a annoncé que d’autres mesures ayant trait à la sécurité seront prises prochainement : « Il s’agira de contrôler le respect des cahiers des charges car il y est stipulé les normes de sécurités à observer.» Le directeur de l’action sociale a exprimé sa compassion envers la famille : « Nous sommes attristés, effondrés par cette tragédie et je n’ose même pas imaginer la peine de la famille, des parents. Il s’agit d’un enfant de trois ans, c’est un drame.» Et de rappeler que « c’est la première fois qu’un incident pareil se produit à Oran».

Le père de l’enfant était attendu hier à l’aéroport d’Oran : il était en pèlerinage à La Mecque et a dû rentrer plus tôt que prévu en raison de cette triste nouvelle. « Le père de l’enfant est en pèlerinage et doit être effondré après ce drame», commente un proche de la famille. L’information a fait le tour de la Toile et la photo du petit Mohamed circule sur les réseaux sociaux. La tragédie a plongé Oran dans l’émoi. Quant à la responsabilité du personnel de la crèche, nous avons appris que la propriétaire a été entendue durant toute une journée par les enquêteurs. « Seules les conclusions de l’enquête permettront de situer les responsabilités», a-t-on commenté.

Hier, la tristesse et la désolation se lisaient sur les visages des parents et des employés rencontrés à la crèche. Toujours sous le choc, hier matin, sollicitées par les parents, les employées de cette crèche ont refusé de garder les enfants. « Je ne peux pas travailler aujourd’hui. Je ne peux toujours pas croire que c’est arrivé hier», dit une éducatrice. Et une autre d’ajouter : « Les enfants qu’on garde, on les considère comme les nôtres. Cette crèche est ouverte depuis une trentaine d’années.

On n’a jamais eu de problème ni le moindre incident.» Une dizaine de mamans, dont les enfants sont gardés dans cette crèche, n’ont pas caché leur désolation. Ces mamans tentaient de consoler les employées de cette crèche. « C’est un établissement réputé par son sérieux, connu pour être parmi les premières crèches ouvertes à Oran.

Ce qui s’est c’est passé pourrait arriver à n’importe quel enfant, même chez lui.» Les parents qui ont confié leurs enfants à cette garderie ne doutent nullement de la qualité du service. Cet incident a mis en émoi toute la population et même si la majorité des parents, rencontrés hier, exprimaient leur soutien au personnel de la crèche, certains citoyens ont tout mis sur le dos des éducatrices, accusées de « négligence».

Lire la suite

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Home Non classé Un enfant meurt dans une crèche, le choc
Facebook Twitter Gplus RSS
© Radio Dzair