formats

«Un canular», selon le HCA

Publié le 09/12/2017, par dans Non classé.

Le secrétaire général du Haut-Commissariat à l’amazighité a réagi au tollé provoqué par le rejet de l’amendement proposé par un député du Parti des travailleurs portant sur la généralisation de la langue amazighe à tous les établissements scolaires et la levée du caractère facultatif. Si El Hachemi Assad parle de « manœuvres tendancieuses» et d' »instrumentalisation».
Car aux yeux du secrétaire général du HCA, ce « prétendu rejet s’est révélé un canular savamment orchestré pour l’instrumentaliser à des fins contraires aux idéaux de tamazight, socle commun à tous les Algériens», a-t-il indiqué jeudi à l’agence officielle APS. « Nous tenons à exprimer notre profonde désapprobation devant ces manœuvres tendancieuses qui sèment la confusion et la régression et qui, par ricochet, provoqueraient ire et protestation dans une partie de notre grande nation», a précisé le même responsable. Pour le HCA, « le motif de cette instrumentalisation est de dire qu’il y a atteinte à tamazight», a-t-il dit, soulignant que « notre déception est d’autant plus grande que cette supputation est porteuse de conséquences imprévisibles. Elle pourrait impacter négativement sur la stabilité du pays».

Le secrétaire général du HCA en appelle à « la sérénité qu’exige la situation sociopolitique du pays», ajoutant que « cette exploitation tendancieuse d’un prétendu rejet doit être clarifiée et expliquée pour en juguler et neutraliser la nuisance». Il souligne que « nous assistons encore à une tentative de déstabilisation d’un processus irréversible de parachèvement du cadre juridique d’application des dispositions de la Constitution qui permettra la dotation de tamazight de conditions appropriées à sa promotion au plan culturel et l’instauration, au plan linguistique, des approches et outils scientifiques et académiques requis. Certains, versant carrément dans l’amalgame, prétendent que même le budget de tamazight est revu à la baisse», ajoute M. Assad, plaidant pour une « pratique militante». « L’activisme ne suffit plus, il faut produire, former, diffuser, normaliser et aménager notre langue. Il s’agit aujourd’hui de rattraper le retard accusé dans le domaine de la recherche et des TIC.» Lire la suite

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Home Non classé «Un canular», selon le HCA
Facebook Twitter Gplus RSS
© Radio Dzair