formats

Un cahier des charges sera soumis au gouvernement

Publié le 27/02/2017, par dans Non classé.

Un cahier des charges régissant les importations des pièces de rechange automobiles sera soumis incessamment au gouvernement, a annoncé, hier à Alge,r le ministre de l’Industrie et des Mines, Abdessalem Bouchouareb, dont les propos ont été rapportés par l’agence APS.
« L’importateur sera obligé d’avoir des contrats d’achat direct auprès du fabricant sans passer par un intermédiaire», a-t-il déclaré en marge d’une plénière au Conseil de la nation consacrée à la présentation et au débat du projet de loi sur la métrologie.
Le fabricant de ces pièces doit aussi avoir un agrément auprès du constructeur automobile pour qui il fabrique ces pièces, a ajouté le ministre, citant l’exemple de certaines marques mondiales qui ne fabriquent pas elles-mêmes la totalité de leurs besoins, mais donnent des agréments à d’autres sociétés qui le font pour elles. « La relation doit être entre le fabricant d’origine ou avec le fabricant ayant un agrément auprès du premier constructeur. Cela va nous permettre d’avoir de la transparence dans ce que nous importons et de garantir la sécurité du citoyen et du consommateur», a expliqué M. Bouchouareb. Ce cahier des charges, qui sera soumis au secrétariat du gouvernement dans les dix jours à venir, devrait combler « un vide existant» dans l’importation des pièces de rechange, dont la facture annuelle est estimée à environ 800 millions de dollars, selon lui. « Mais ce n’est pas la valeur des importations qui nous intéresse, c’est plutôt le nombre d’accidents de la route qui tuent des milliers d’Algériens chaque année et dont l’un des facteurs réside dans la non-conformité des pièces de rechange aux normes requises», a argué le ministre.

Interrogé, par ailleurs, sur le nombre de concessionnaires qui ont fait l’objet de retrait d’agrément depuis l’expiration du délai fixé par le gouvernement pour se conformer au cahier des charges, le ministre a fait savoir qu’un Conseil interministériel se tiendra prochainement pour valider les propositions de son secteur en ce sens. « Ce n’est pas une décision unilatérale qui sera prise par le ministre, mais sur proposition du ministre avec des arguments, on arrivera à une décision globale qui touchera tous les concessionnaires», a conclu M. Bouchouareb. R. E. Lire la suite

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Home Non classé Un cahier des charges sera soumis au gouvernement
Facebook Twitter Gplus RSS
© Radio Dzair