formats

Touristes et militaires bloqués par la neige à Tikjda

Publié le 14/03/2016, par dans Non classé.

Des familles, venues profiter d’un week-end de neige à Tikjda, une station qui culmine à plus de 1400 mètres d’altitude sur les hauteurs de Bouira, se sont retrouvées coincées sur des routes bloquées faute de chasse-neige.
Vendredi dernier, des centaines d’automobilistes se sont retrouvés prisonniers dans leurs véhicules pour cause d’amoncellement de neige atteignant dans certains endroits 1.5 mètre, a-t-on constaté sur place. Des familles ont même été contraintes de passer la nuit dans leur voiture alors que d’autres ont été obligées d’abandonner leurs véhicules et continuer le chemin à pied.

Pour faire face à cette situation, ce sont les employés du complexe touristique de Tikjda qui se sont mobilisés pour secourir les familles. L’unique engin dont dispose le centre a été mobilisé pour déneiger la route et les clients du centre ont été acheminés à bord dudit camion.  » Cela fait plus de quatre heures que nous sommes bloqués ici sur la route, mes enfants grelottent de froid. Nous attendons l’arrivée du camion pour rejoindre le complexe », témoigne un usager venu de la wilaya de Blida.

Défaillance des autorités

Outre les automobilistes coincés par la neige, ce sont les militaires installés dans la caserne de Tikjda et du détachement de Tizi N’koulal qui sont restés isolés, la route étant fermée. Face à la défaillance des autorités, (direction des travaux publics, APC…), pourtant sollicitées par des personnes bloquées de dépêcher des engins pour ouvrir la route et secourir des familles, aucune initiative de la part de ces responsables défaillants n’a été prise.  » Nous avons contacté la DTP afin de dépêcher des engins mais aucune suite n’a été donnée à notre requête », a affirmé un responsable du Cnslt.

Il faut noter que ce n’est pas la première fois que les responsables de la DTP se rendent coupables d’une telle attitude de grave négligence en refusant de dépêcher leurs engins pour secourir des familles en détresse.

On peut constater sur place que l’unique chasse-neige dont dispose cette structure à Tikjda est tombé en panne et n’a pas été réparé malgré les BMS des services météo qui annonçaient d’importantes chutes de neige sur les hauteurs. D’autres défaillances et négligences des responsables du même secteur, souvent absents dans les cas d’urgence, ont déjà été enregistrées par le passé.

En panne !

Au final, il a fallu attendre 48 heures pour que le tronçon soit ouvert grâce à la mobilisation des employés du complexe de Tikjda et des usagers ayant réussi à dégager la route, pour que le DTP instruit, selon des sources, par le wali de Bouira de dépêcher des camions sur place.

Contacté par téléphone, le chef de service entretien au niveau de la DTP de Bouira, M. Medahi, a démenti formellement les informations faisant état du refus de la direction de dépêcher des engins pour ouvrir la route, confirmant que deux chasse-neiges sont tombés en panne.  » Ce sont des usagers qui nous ont causé des difficultés en stationnant sur la chaussée », justifie-t-il. Le même responsable a ajouté que des engins ont été mobilisés depuis hier pour procéder à l’ouverture d’un tronçon de la RN30 pour désenclaver le détachement des militaires stationnés à Tizi Nkoulal. Lire la suite

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Home Non classé Touristes et militaires bloqués par la neige à Tikjda
Facebook Twitter Gplus RSS
© Radio Dzair