formats

Tlemcen: prochain séminaire sur le hawzi et la musique andalouse

Publié le 04/11/2017, par dans Non classé.

TLEMCEN – Un séminaire national sur le hawzi et la musique andalouse sera organisé prochainement à Tlemcen, a-t-on appris du commissaire du festival national du hawzi, qui prendra fin dimanche.

Cette annonce a été faite après le report de la rencontre-débat consacrée à cette même thématique, prévue initialement vendredi, dans le cadre de la 10ème édition de ce festival, ouvert mardi au palais de la Culture Abdelkrim Dali de Tlemcen.

Cette rencontre devant se pencher sur cette thématique a été reportée, a indiqué Amine Boudefla, précisant qu’elle sera remplacée par un séminaire national qui verra la participation d’une quinzaine d’académiciens, musicologues et autres spécialistes.

C’est devant l’importance de ce thème qu’on ne pouvait débattre durant trois ou quatre heures, que le commissariat a pris cette décision allant en droite ligne avec l’objectif tracé, à savoir parler du hawzi durant toute l’année, et non pas se contenter des seules journées du festival, a-t-il expliqué, faisant savoir que la date de la tenue de ce séminaire sera connue ultérieurement.

Par ailleurs, la quatrième soirée du festival a enregistré, vendredi, la participation de trois formations musicales qui ont émerveillé un nombreux public, venu assister et savourer cette musique et ses anciens poèmes.

Ainsi, l’association Mustapha Belkhodja d’Oran, lauréate en 2013 du premier prix de la 7ème édition de ce même festival, a agrémenté l’assistance de morceaux de cette musique suivis d’interprétations de poèmes anciens. Créée en décembre 1997 par des musiciens et spécialistes, cette association a représenté à maintes reprises la culture algérienne à l’étranger.

Pour sa part, l’association El Mouahidia de Nedroma a interprété le grand succès de Cheikh Ghaffour, le chantre de cette cité, Oualfi Meriem qui a été très applaudi par le public, subjugué par la jeunesse de la composante de l’orchestre. Créée en 1973, cette association mise beaucoup sur la formation au niveau de son école de musique andalouse pour assurer la relève et la pérennité de cet héritage.

Enfin, l’association Ryad El Andalous de Tlemcen, créée en avril 1977 dans le but de contribuer à la sauvegarde et à la diffusion de la musique classique algérienne et de participer au renouveau de la culture et de l’art andalous, a interprété des poèmes de Bensahla et Bentriqui à la grande joie de l’assistance.

L’avant dernier jour de cette manifestation verra la programmation, samedi, des orchestres des associations Nahda d’Oran, El Maghdiriya de Mascara et Ahbab Cheikh Larbi Bensari de Tlemcen.

Lire la suite

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Home Non classé Tlemcen: prochain séminaire sur le hawzi et la musique andalouse
Facebook Twitter Gplus RSS
© Radio Dzair