formats

Tlemcen: l’annexe du centre national des manuscrits d’Adrar, un moyen de sauvegarde du patrimoine

Publié le 08/05/2018, par dans Non classé.
Tlemcen: l'annexe du centre national des manuscrits d'Adrar, un moyen de sauvegarde du patrimoine

TLEMCEN – L’annexe de Tlemcen du centre national des manuscrits d’Adrar contribue à la sauvegarde et la gestion du patrimoine manuscrit transmis par les anciennes civilisations au niveau de la région ouest du pays, a affirmé lundi son chargé de gestion.

Domiciliée au quartier d’El Eubbad, précisément à la Medersa El Khaldounia, tout près du mausolée de Sidi Boumediene, cette annexe a été créée conformément à un arrêté interministériel du 27 mai 2012, a indiqué Rachid Mendli à l’APS, faisant savoir qu’entre autres missions, cette annexe recense, inventorie, classe et protège les anciens manuscrits.

Ces derniers sont sauvegardés et protégés selon des règles scientifiques modernes pour assurer leur maintien en l’état au profit de toutes les générations, a-t-il signalé, précisant que les manuscrits les plus importants sont étudiés par les chercheurs et spécialistes.

L’annexe axe, aussi, son action sur la sensibilisation des citoyens autour de l’importance de la protection et la sauvegarde des manuscrits en tant qu’éléments de l’identité nationale.

Elle a réussi, depuis le lancement de ses activités en 2014, recenser et répertorier plus de 300 manuscrits grâce aux sorties effectuées, à travers les wilayas de l’ouest, de ses équipes techniques qui prodiguent des conseils pratiques aux propriétaires de ces manuscrits pour leur sauvegarde et protection.

Dans ce cadre et à l’occasion du mois du patrimoine, l’annexe de Tlemcen a organisé, dimanche au niveau de son siège, une conférence animée par un enseignant du département d’archéologie de l’université de Tlemcen sur « les méthodes scientifiques de préservation des manuscrits », Kada Lebtar qui a mis l’accent sur l’importance de cette opération pour la protection de notre patrimoine pour le transmettre aux générations futures.

Parmi les éléments causant la dégradation de ce patrimoine, il a cité les facteurs naturels, ceux chimiques et enfin, les éléments biologiques, avant de sensibiliser l’assistance sur l’intérêt de protéger ces manuscrits qui « doivent être rangés dans des conditions assurant leur maintien en l’état ».

A cette occasion, le conférencier a présenté une série de manuscrits anciens et des méthodes de leur préservation.

Lire la suite

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Home Non classé Tlemcen: l’annexe du centre national des manuscrits d’Adrar, un moyen de sauvegarde du patrimoine
Facebook Twitter Gplus RSS
© Radio Dzair