formats

Tizi Ouzou: Mohamed Allaoua conquiert son public à Boujdima

Publié le 22/06/2017, par dans Non classé.
Tizi Ouzou: Mohamed Allaoua conquiert son public à Boujdima

TIZI OUZOU – L’artiste Mohamed Allaoua a subjugué son public à l’occasion d’un grand gala qu’il a animé dans la localité de Boudjima (au nord de Tizi Ouzou) suscitant un engouement particulier des fans qui étaient des milliers à affluer mercredi vers Boujdima des quatre coins de la wilaya des genêts, mais aussi des wilayas de Bouira, Boumerdès et Béjaïa.

Certains ont même « cassé » leur jeûne au niveau des établissements Saci qui abritent les galas artistiques de ce mois béni pour assurer une place et assister à coup sûr à cet évènement artistique très attendu.

Contrairement aux autres artistes qui se sont introduits à Boudjima depuis le 30 mai dernier, Mohamed Allaoua, connu pour son style léger et ses chansons rythmées, a drainé une foule composée de toutes les catégories d’âge, y compris de vieilles femmes qui ont tenu à profiter de ce moment de détente qui leur est offert.

Vers 21H00, soit une heure avant le début du gala, le terrain réservé au public était déjà plein à craquer alors qu’une file interminable s’était formée devant le guichet pour se procurer un ticket et accéder à la salle où devait se dérouler le gala.

Ce n’est que vers 22H30 que la nouvelle star de la chanson Kabyle fait son apparition sous les applaudissements du large public et les youyous de femmes. En guise de bienvenue à cette immense marée humaine venue le voir, Mohamed Allaoua chante « tezzim-iyi ».

L’ambiance était de mise. Les premières minutes du spectacle étaient suffisantes pour enflammer la foule qui n’a pas cessé de chanter, danser et applaudir l’artiste pendant les deux heures qu’a duré le gala.

Les textes étant parfaitement bien connus par la majeure partie de l’assistance, l’évènement s’est transformé en un moment de partage et de cohésion entre un habitué de la scène qui maîtrisait les préférences de ses adeptes et un public en euphorie qui voulait simplement se défouler et profiter de la belle parole et d’une musique bien travaillée.

Allaoua, sans répit aucun, a interprété tout au long de cette soirée ses célèbres chansons qu’il a composées depuis le début de sa carrière artistique à l’instar de « Lynda », « Ruh Ruh », « Assegas agui atnawi », « Ass-d ar ghuri », « argaz machi d assarwal », « hamlegh-t am laâmer-iw », lhub-iw amezwaru » et bien d’autres titres de son répertoire.

Il a également rendu hommage à Matoub Lounes à travers sa chanson « Slavit a yabehri « qui est également une manière de recueillir sur la mémoire de tous les militants de la cause identitaire.

A la fin de la soirée, Mohamed Alloua, ému par l’accueil qui a lui a été réservé à Boudjima dans laquelle il s’est produit pour la première, a remercié les organisateurs de l’évènement, en l’occurrence Hakim DJ Events, en collaboration avec Berbère Télévision et a promis de répondre présent à toutes les sollicitations qui lui seront faites à travers tous les villages de la Kabylie.

Il a également promis de revenir après Aïd El Fitr avec un nouvel album qu’il prépare depuis plusieurs mois et qu’on trouvera chez les disquaires dans les quelques jours à venir.

Lire la suite

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Home Non classé Tizi Ouzou: Mohamed Allaoua conquiert son public à Boujdima
Facebook Twitter Gplus RSS
© Radio Dzair