formats

Tizi Ouzou : L’Etat tente de récupérer le Printemps berbère

Publié le 15/04/2016, par dans Non classé.

Les préparatifs pour la célébration du Printemps berbère s’effectuent, cette année, dans des conditions particulières. La cause, l’Etat a affiché clairement sa volonté d’y participer.
A commencer par l’organisation d’un colloque dédié par le ministère des Affaires religieuses et des Wakfs et les zaouïas au 36e anniversaire du Printemps berbère. S’en est suivie la déclaration du wali de Tizi Ouzou qui dit vouloir prendre part aux manifestations. Sans oublier l’officialisation de tamazight. Mouloud Lounaouci, un des détenus du « printemps 1980», explique que le combat est loin d’être terminé. « Ce n’est pas nouveau dans des Etats totalitaires et autocratiques.

Le nôtre a créé des structures de récupération et d’intégration, comme le HCA, qui ont toujours servi de moyen de reconquête en sa faveur, explique-t-il. Quant à tamazight, elle n’est pas encore officielle tant qu’on précise que l’arabe est la langue de l’Etat. La nouveauté est qu’on a reconnu que l’Algérie est un pays arabe.

C’est une appellation ethnique qui exclut carrément notre dimension amazighe.» Quant à la participation du wali, Mouloud Lounaouci, prévient : « Il peut participer s’il le veut, mais il doit savoir que dans les marches, on sait toujours comment ça commence mais on ignore comment ça finit. Les actions échappent parfois aux organisateurs.» Alors que le Printemps berbère a eu lieu suite à l’interdiction de la conférence de Mouloud Mammeri à l’université de Tizi Ouzou, le même fait vient d’être répété par la direction de cette université.

La conférence que comptent organiser les étudiants dans le cadre de la célébration de cette date commémorative, prévue le 18 avril, a été interdite. Mouloud Lounaouci réagit : « L’essentiel des revendications portées par le Printemps berbère 1980 demeurent d’actualité. Les manifestations organisées nous rappellent ce noble combat et nous rattachent toujours à nos valeurs. La lutte continue.» Lire la suite

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Home Non classé Tizi Ouzou : L’Etat tente de récupérer le Printemps berbère
Facebook Twitter Gplus RSS
© Radio Dzair