formats

Tizi Ouzou : Les candidats plaident pour le dégel des projets structurants

Publié le 05/11/2017, par dans Non classé.

Le président du RCD, Mohcine Belabbas, sera à Tizi Ouzou mardi et mercredi prochains, tandis que la venue du premier secrétaire du FFS, Mohamed Hadj Djilani, est prévue pour le 18 novembre.
La campagne électorale pour les élections locales du 23 novembre boucle une semaine chargée, notamment pour les partis et les candidats indépendants en lice pour les APC et l’APW de Tizi Ouzou. Les discours des candidats sont axés essentiellement sur le développement local et surtout le dégel des projets structurants inscrits à l’indicatif de la wilaya qui ont été bloqués après la chute des prix du pétrole.

D’ailleurs, le RCD a entamé sa campagne par une sortie vers le pôle d’excellence de la ville de Tizi Ouzou où plusieurs projets sont gelés, comme le nouveau CHU, la faculté de médecine et le complexe mère-enfants. Malik Hessas, tête de liste du RCD à l’APW et qui est également président du bureau régional de la même formation politique, nous a précisé que « les projets gelés ont été arrachés dans le cadre d’un programme de rattrapage économique dont a bénéficié la wilaya de Tizi Ouzou». La région n’a pas, a-t-il expliqué, eu sa part du développement durant l’aisance financière.

Donc, a-t-il ajouté, le gel de ces projets ne devrait pas avoir lieu dans la mesure où des programmes d’investissement similaires ont été réalisés dans d’autres wilayas. Malik Hessas nous a aussi souligné que son parti a axé sa campagne sur les priorités qui touchent directement le citoyen. « Notre programme de campagne s’articule essentiellement sur l’insécurité, l’alimentation en eau potable, l’environnement et l’outil de réalisation des projets», nous a-t-il indiqué tout en précisant que son parti privilégie beaucoup plus les sorties de proximité afin de toucher le maximum de citoyens. « Nous avons mobilisé tout notre encadrement (cadres, parlementaires, élus locaux) ainsi que nos militants pour la réussite de notre campagne», nous a-t-il affirmé avant de nous annoncer les dates de la venue du président du parti, Mohcine Belabbas. « Le président de notre parti fera un périple à travers toutes les daïras. Il est programmé pour mardi et mercredi prochains dans la wilaya de Tizi Ouzou», nous a-t-il déclaré.

Le développement local revient beaucoup dans les discours des candidats. D’ailleurs, le FFS, l’autre formation politique ancrée dans la région, fait du dégel des programmes d’investissement le maître-mot de sa campagne. Selon Youcef Aouchiche, tête de liste à l’APW, le plus vieux parti de l’opposition met en avant des arguments ayant trait à « l’application stricte de tous les instruments pour délibérer sur des opérations locales, régionales et nationales d’aménagement inscrites». « Notre discours vise surtout la nécessité de l’implication de la population dans la vie politique afin de pouvoir imposer une alternative démocratique.

Notre objectif est d’instaurer un développement local participatif durable dans la région. Notre parti a déjà dénoncé le blocage des projets structurants en raison du contexte de crise que vit le pays.

Ces projets doivent être réalisés car ils sont nécessaires pour la population. Nous allons, d’ailleurs, lutter pour que les programmes d’investissement soient relancés dans la wilaya de Tizi Ouzou. Et ce, notamment, avec la création de parcs industriels. Nous allons également plaider pour le renforcement des prérogatives des locaux, et ce, avec la mise sur pied des structures consultatives pour la promotion de l’investissement», a précisé M. Aouchiche, qui nous a également dévoilé la date du meeting central de son parti à Tizi Ouzou, qui est prévu pour le 18 novembre au théâtre régional Kateb Yacine. Cette rencontre sera animée, entre autres, par le premier secrétaire et les membres du présidium du FFS.

Par ailleurs, les autres formations politiques comme le FLN, le RND, le MSP, le MPA et les indépendants des listes Izourane et de l’Alternative citoyenne sont aussi sur le terrain pour essayer de convaincre les citoyens tout en expliquant leurs programmes. Lire la suite

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Home Non classé Tizi Ouzou : Les candidats plaident pour le dégel des projets structurants
Facebook Twitter Gplus RSS
© Radio Dzair