formats

Tizi-Ouzou : la décision du Président de la République est une « grande consécration »

Publié le 20/08/2018, par dans Non classé.
Tizi-Ouzou : la décision du Président de la République est une

TIZI-OUZOU – La décision du Président de la République de financer la réalisation d’un musée dédié à Matoub Lounes, assassiné le 25 juin 1998, est une « grande consécration », a indiqué lundi à Tizi-Ouzou Malika Matoub, sœur du chanteur et présidente de la fondation portant le nom du défunt.

Dans une déclaration à l’APS, Malika Matoub a qualifié la décision du Président de la République, annoncée dimanche, de « grande consécration et une reconnaissance du combat et du parcours de Lounes (Matoub) et aussi un moyen de pérenniser son combat, sa mémoire et son art« . La famille Matoub et la fondation portant son nom « ont travaillé pour ce projet durant une douzaine (12) d’années« , a affirmé Mme Matoub, soulignant qu' »à la faveur de la loi sur les associations, adoptée en 2012, et qui permet la création de ce genre d’institutions, nous avons introduit une demande d’agrément et accompli les démarches nécessaires« .

La demande, a-t-elle précisé, « accompagnée d’un plan d’aménagement et de réalisation et d’une demande d’attribution d’une assiette de terrain au niveau du village Taourit-Moussa, a été déposée auprès du ministère de la Culture au mois de mai dernier« . Dimanche, un communiqué du ministère de la Culture a indiqué que le président de la République, M. Abdelaziz Bouteflika, a approuvé la demande de financement du projet qui vise « la préservation de la mémoire de l’artiste Matoub Lounes qui a contribué à la promotion de la chanson et de la musique algériennes dans sa dimension amazighe et au renforcement de l’identité nationale ».


Lire aussi :

TIZI-OUZOU – La décision du Président de la République de financer la réalisation d’un musée dédié à Matoub Lounes, assassiné le 25 juin 1998, est une « grande consécration », a indiqué lundi à Tizi-Ouzou Malika Matoub, sœur du chanteur et présidente de la fondation portant le nom du défunt.

Dans une déclaration à l’APS, Malika Matoub a qualifié la décision du Président de la République, annoncée dimanche, de « grande consécration et une reconnaissance du combat et du parcours de Lounes (Matoub) et aussi un moyen de pérenniser son combat, sa mémoire et son art« . La famille Matoub et la fondation portant son nom « ont travaillé pour ce projet durant une douzaine (12) d’années« , a affirmé Mme Matoub, soulignant qu' »à la faveur de la loi sur les associations, adoptée en 2012, et qui permet la création de ce genre d’institutions, nous avons introduit une demande d’agrément et accompli les démarches nécessaires« .

La demande, a-t-elle précisé, « accompagnée d’un plan d’aménagement et de réalisation et d’une demande d’attribution d’une assiette de terrain au niveau du village Taourit-Moussa, a été déposée auprès du ministère de la Culture au mois de mai dernier« . Dimanche, un communiqué du ministère de la Culture a indiqué que le président de la République, M. Abdelaziz Bouteflika, a approuvé la demande de financement du projet qui vise « la préservation de la mémoire de l’artiste Matoub Lounes qui a contribué à la promotion de la chanson et de la musique algériennes dans sa dimension amazighe et au renforcement de l’identité nationale ».


Lire aussi : Le président Bouteflika approuve le financement du musée Matoub Lounes


Le musée, dont le coût n’a pas été révélé et dont les travaux seront lancés incessamment, sera érigé dans l’enceinte de l’école primaire du village de Taourirt-Moussa, Mbarek Matoub, mitoyenne de la demeure du défunt Matoub Lounes. Matoub Lounes, né le 24 janvier 1956 à Beni Aissa, chanteur connu pour ses textes engagés, a été enlevé le 25 septembre 1994 par le GIA et libéré 15 jours plus tard, grâce à une grande mobilisation. Il a été assassiné le 25 juin 1998 à Thala-Bouanane, sur la route de Béni-Douala.

Lire la suite

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Home Non classé Tizi-Ouzou : la décision du Président de la République est une « grande consécration »
Facebook Twitter Gplus RSS
© Radio Dzair