formats

Tizi-Ouzou: la chanteuse Lamia Ait Mmara clôture le mois du Patrimoine

Publié le 20/05/2018, par dans Non classé.

TIZI-OUZOU – La chanteuse Lamia Ait Mmara a offert à son public une belle fresque de la musique algérienne samedi soir au théâtre régional « Kateb Yacine » de Tizi Ouzou à l’occasion de la clôture du mois du patrimoine et le lancement des activités du mois de Ramadhan.

Animé avec brio par la jeune artiste qui a transporté le public durant toute sa durée, le spectacle met en exergue tout le patrimoine et le répertoire artistique algérien avec de belles chansons amazighs mélangées à de la musique andalouse, chaabi et universelle.

« Nous avons choisi ce spectacle intitulé ‘mes origines’ pour constituer un trait d’union entre les deux évènements, le mois du patrimoine et le lancement des activités du mois de Ramadhan », a expliqué Goumeziane Nabila, directrice locale de la Culture.

Accompagnée par huit musiciens virtuoses, l’artiste a interprété plusieurs chansons célèbres du répertoire andalou, mélangées avec des reprises de grands noms de la chanson amazigh, à l’instar de Chérif Kheddam, Slimane Azem, Akli Yahiaten, Idir et Matoub Lounes.

Entamant le spectacle, sur un fond harmonique, avec un chef-d’œuvre de Slimane Azem, « Algérie, mon beau pays », l’artiste a de suite enchanté le public, qui l’a accompagnée, l’embarquant dans une randonnée musicale de rêve.

Puisant en alternance dans les répertoires amazigh et andalou, la chanteuse a tantôt ravi son auditoire avec les chansons « Jahegh bezzaf dh’améziane » d’Akli Yahiaten, « El dzair nch’Allah atsehlou » de Chérif Kheddam ou « Yetseggikh wouliw » de Matoub Lounes, l’a d’autre fois bercé avec plusieurs beaux morceaux tels que « Harramtou bik nouaassi », « Achiyatoune » ou encore « Ya l’werchane », avant de conclure son spectacle comme de coutume avec un « achwiq ».

Plusieurs autres rendez-vous artistiques sont inscrits au programme concocté par la direction de la Culture, au niveau de ses différentes structures, et qui s’étalera jusqu’au 12 juin prochain.

Le 24 mai, c’est au tour de la Diva de la chanson kabyle, Nouara, qui donnera un grand concert à la maison de la culture, Mouloud Mammeri, d’enchanter le public tizi-ouzien, qui aura, également, l’occasion de découvrir plein de jeunes artistes talentueux.

Lire la suite

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Home Non classé Tizi-Ouzou: la chanteuse Lamia Ait Mmara clôture le mois du Patrimoine
Facebook Twitter Gplus RSS
© Radio Dzair